Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

À travers l'orage (Way Down East) est un film américain réalisé par D.W. Griffith et sorti en 1920.

Analyse

La jeune et pauvre Anna Moore vit seule avec sa mère. Au cours d'une visite chez de riches cousins, elle est séduite par un Don Juan, le richissime Lennox Sanderson. Il l'abandonne, enceinte, après un faux mariage. Le bébé de Anna meurt rapidement et la jeune femme, désemparée, trouve refuge et travail chez une famille de fermiers très puritains, les Bartlett.

Elle tombe amoureuse du fils de la maison, homme sensible et poète, David. David s'éprend d'elle, mais elle n'accepte pas du fait de son passé, et c'est alors que Lennox réapparaît courtisant Kate Bartlett. À la vue d'Anna, il cherche à la faire partir, mais elle refuse, sans le trahir pourtant. Mais Squire Bartlett apprend le passé d'Anna par Martha, la commère de la ville, et cela plonge Anna dans un nouvel orage. Renvoyée de la ferme, Anna se perd dans une violente tempête de neige et se retrouve sur une rivière gelée. Alors que le courant la précipite vers des chutes, accrochée à un bloc de glace flottant David la sauve in extremis. Alors elle désigne Lennox comme la cause de ses malheurs. Anna se réconcilie avec le fermier, et le film s'achève sur un mariage.

Moins connu que les grandes œuvres de Griffith telles que Naissance d'une Nation (1915), Intolérance (1916) ou Le Lys Brisé (Broken Blossoms, 1919) sommet de la collaboration du cinéaste et de son actrice fétiche Lilian Gish (14 films ensemble), ce film compte pourtant parmi ses meilleures réussites.

En 1920, la carrière de D.W Griffith s'étiole, surtout parce qu'il a du mal à s'adapter à l'évolution des goûts du public. Il s'est spécialisé dans les mélodrames victoriens et les intrigues à base d'innocence féminine menacée, et le public commence à se lasser de la vertu sauvée et préservée. C'est donc une surprise de voir Griffith porter à l'écran un mélo de théâtre des années 1890, Way Down East, d'autant qu'il va montrer qu'il est capable d'y insuffler de la vie et d'en faire un film à succès.

Les scènes dramatiques d'A travers l'orage sont très dynamiques grâce au rythme que Griffith imprime au récit et au jeu émouvant d'une troupe d'excellents comédiens. Mais c'est sur-tout à la fin du film que s'impose un cinéaste à son sommet, au tournage (une partie est filmée sur une rivière gelée dans le Vermont) comme au montage, rapide et palpitant.

Si certains aspect de l'histoire peuvent paraître un peu datés à première vue comme l'infamie d'être fille-mère et son rejet par une société très puritaine, d'autres le sont moins lorsqu'on veut bien s'y attarder. La tolérance, une fois de plus, mais aussi la trahison, l'injustice et la lâcheté constituent autant de thèmes présents au cœur du film. On peut aussi y voir poindre comme une légère préfiguration de thèses féministes via la dénonciation de l'égoïsme séducteur du mâle triomphant.

Distribution

  • Lillian Gish : Anna Moore
  • Richard Barthelmess : David Bartlett
  • Lowell Sherman : Lennox Sanderson
  • Burr McIntosh : Squire Bartlett
  • Kate Bruce : Bartlett mère
  • Mary Hay : Kate Bartlett
  • Creighton Hale : professeur
  • Emily Fitzroy : Maria Poole
  • Porter Strong : Seth Holcomb
  • George Neville : Constable
  • Mrs. David Landau : mère d'Anna Moore
  • Vivia Ogden : Martha Perkins

Fiche technique

  • titre original : Way Down East
  • Réalisation : D.W. Griffith
  • Scénario : D.W. Griffith, Joseph R. Grismer, Anthony Paul Kelly, d'après la pièce homonyme de William A. Brady et Joseph R. Grismer
  • Production : D.W. Griffith pour D.W. Griffith Productions
  • Musique originale: Louis Silvers ; William Frederick Peters
  • Photographie : G.W. Bitzer, Charles Downs, Hendrik Sartov
  • Durée: 145 min
  • Pays: USA
  • Format : Noir et blanc, muet
  • Date de sortie : 3 septembre 1920
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux