Billy Wilder

De Cinéann.

Billy Wilder réalisateur américain, producteur et scénariste de film.

Il est né à Sucha (Pologne) le 22 juin 1906 et est mort d'une pneumonie à Beverly Hills, Californie (États-Unis) le 27 mars 2002.

Biographie

De son vrai nom Samuel Wilder, Billy Wilder résida à Berlin où il fut journaliste. Il devint scénariste et travailla sur plusieurs films importants, dont Émile et les détectives de Gerhard Lamprecht.

Après avoir exercé ses talents à Paris, où il réalisa Mauvaise Graine en collaboration avec Alexandre Esway (1934), Wilder émigra aux États-Unis en 1934. Il débuta à Hollywood en écrivant des scénarios à succès (Ninotchka d’Ernst Lubitsch, 1939) et prit le chemin de la réalisation ; il collabora avec le producteur et scénariste Charles Brackett jusqu’en 1950.

Ses films le Poison (The Lost Weekend, 1945) qui traite de l’alcoolisme et la Garçonnière (The Apartment, 1960), remportèrent les oscars du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario.

Parmi les autres réalisations importantes de Wilder figurent le film noir Assurance sur la mort (Double Indemnity, 1944), la Scandaleuse de Berlin (A Foreign Affair, 1948) avec Marlène Dietrich, Boulevard du crépuscule (Sunset Boulevard, 1950), Stalag 17 (1953), Certains l’aiment chaud (Some Like It Hot, 1959), la Grande Combine (The Fortune Cookie, 1966), et la Vie privée de Sherlock Holmes (The Private Life of Sherlock Holmes, 1970). Wilder produisit également certains de ses films. Des créations telles que Avanti ! (1972), Fedora (1978) et Buddy Buddy (1981) continuent d’illustrer des problèmes contemporains.

Wilder offre aux travers de ses créations une vision critique de la société dont il dénonce les travers en cédant parfois à certaines facilités.

Filmographie

Scénariste (en plus de ses propres films)

  • 1929 : Der Teufelsreporter de Ernst Laemmle avec Maria Forescu
  • 1931 : Der falsche Ehemann de Johannes Guter avec Johannes Riemann
  • 1931 : Der Mann, der seinen Mörder sucht de Robert Siodmak avec Gerhard Bienert
  • 1931 : Émile et les détectives de Gerhard Lamprecht avec Rolf Wenkhaus
  • 1931 : Ihre Hoheit befiehlt de Hans Schwartz avec Käthe von Nagy
  • 1932 : Es war einmal ein Waltzer de Victor Janson avec Hermann Blaß
  • 1932 : Scampolo, ein Kind der Strasse de Hans Steinhoff avec Hedwig Bleibtreu
  • 1932 : Un rêve blond de Paul Martin avec Pierre Brasseur
  • 1933 : Adorable de William Dieterle avec Janet Gaynor
  • 1933 : Le Sexe faible de Robert Siodmak avec Pierre Brasseur
  • 1933 : Madame wünscht keine Kinder de Hans Steinhoff avec Georg Alexander
  • 1933 : Was Frauen träumen de Géza von Bolváry avec Nora Gregor
  • 1934 : Das Blaue vom Himmel de Victor Janson avec Marta Eggerth
  • 1934 : Music in the Air de Joe May avec Gloria Swanson
  • 1935 : Lottery Lover de Wilhelm Thiele avec Lew Ayres
  • 1935 : Rivaux (Under Pressure) de Raoul Walsh avec Edmund Lowe
  • 1937 : Champagne valse (Champagne Waltz) d'A. Edward Sutherland avec Gladys Swarthout
  • 1938 : Cet âge ingrat (That Certain Age) d'Edward Ludwig avec Deanna Durbin
  • 1939 : La Baronne de minuit (Midnight) de Mitchell Leisen avec Claudette Colbert
  • 1939 : Ninotchka d'Ernst Lubitsch avec Greta Garbo
  • 1939 : What a Life de Theodore Reed avec Jackie Cooper
  • 1940 : Arise my Love de Mitchell Leisen avec Ray Milland
  • 1940 : Rhythm on the River de Victor Schertzinger avec Bing Crosby
  • 1941 : Boule de feu (Ball of Fire) de Howard Hawks avec Gary Cooper et Barbara Stanwyck
  • 1941 : Par la porte d'or (Hold back the dawn) de Mitchell Leisen avec Charles Boyer et Olivia de Havilland
  • 1942 : Six destins (Tales of Manhattan) de Julien Duvivier avec Charles Boyer et Rita Hayworth
  • 1948 : Si bémol et fa dièse (A Song is born) de Howard Hawks avec Danny Kaye
  • 1961 : Les Révoltés du Bounty (Mutiny on the Bounty) de Lewis Milestone avec Marlon Brando
  • 1967 : Casino Royale de John Huston avec Peter Sellers

Distinctions

  • 1945 : Oscar du meilleur réalisateur; Oscar du meilleur scénario adapté; Oscar du meilleur film - Le Poison
  • 1946 : Grand Prix International du Film au Festival de Cannes - Le Poison
  • 1950 : Oscar du meilleur scénario original - Boulevard du crépuscule
  • 1960 : Oscar du meilleur film ; Oscar du meilleur réalisateur; Oscar du meilleur scénario original - La Garçonnière



Retrouvez tous les détails de la filmographie de Billy Wilder sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique