Caché

De Cinéann.

Caché film français réalisé par Michael Haneke et sorti en 2005. Ce long métrage a été primé au festival de Cannes 2005 pour sa mise en scène.

Sommaire

Analyse critique

Tous les détails et l'analyse critique de Caché

Georges Laurent est animateur d'émission littéraire sur une chaine de télévision publique. Il vit paisiblement dans une petite maison, rue Brillat-Savarin, près de la Cité florale, dans le 13e arrondissement de Paris. Cette tranquillité se fissure le jour où sa femme reçoit une cassette vidéo de leur maison. Quelqu'un les observe, caché, tapi dans l'ombre de leur quotidien. D'autres cassettes arrivent, l'une montrant le domaine agricole où Georges a grandi, une autre montrant un immeuble et le couloir qui mène jusqu'à un appartement de Romainville. Puisque la police ne veut pas enquêter tant que Georges et sa famille ne subissent pas d'agression, il décide alors, lui-même, de trouver qui se cache dans cet appartement.

Il y trouve Majid, un Algérien dont les parents ont été tués lors du massacre du 17 octobre 1961. Majid aurait pu grandir et vivre heureux chez les parents de Georges. Mais le petit Georges était jaloux et ne désirait rien partager. Il s'est arrangé pour que Majid soit envoyé dans un orphelinat.

La scène finale du film, plus particulièrement à la fin du générique, donne une clé de compréhension importante du film, avec la rencontre discrète, cachée, de Pierrot Laurent et du fils de Majid sur les marches du lycée. Les deux fils se connaissaient donc et sont, peut-être, responsables de l'envoi des cassettes vidéos.

Ce film se présente, entre autres, comme un contrechamp de la téléréalité (ce qui poursuit la critique de la télévision chère à Michael Haneke), en ce qu'il en expose la version réaliste et violeuse - au sens propre - d'intimité (et exhibitionniste dans sa version télévisée).

Distribution

Autour du film

  • Le tournage s'est déroulé à Paris et Vienne.
  • Mazarine Pingeot apparaît subrepticement comme une des invitées lors de l'émission de Georges Laurent. Fille longtemps « cachée » de Mitterrand sa présence est un clin d'œil au titre du film. Elle peut aussi évoquer mais de manière beaucoup moins directe les débuts de la Guerre d'Algérie (le thème sous-jacent du film) à travers l'action de son père, François Mitterrand, alors Ministre de l'Intérieur en 1954 puis Garde des Sceaux de 1956 à 1957<ref> Le spectre du colonialisme, l'actualité du néocolonialisme postcolonial par Saad Chakali sur Cadrage.net en mai 2006</ref>.
  • Dans la chambre de Pierrot, on peut voir des posters des films Perdus dans l'espace (1998), Matrix Reloaded, In Hell (2003), Les Chroniques de Riddick et Van Helsing (2004)
  • Ce film se présente, entre autres, comme un contrechamp de la téléréalité (ce qui poursuit la critique de la télévision chère à Michael Haneke), en ce qu'il en expose la version réaliste et violeuse - au sens propre - d'intimité (et exhibitionniste dans sa version télévisée).
  • Il traite aussi le sentiment de culpabilité ; culpabilité du personnage principal en particulier, et culpabilité des Français en général, vis-à-vis des évènements de 1961 et du traitement des immigrés.
  • La scène finale du film, plus particulièrement à la fin du générique, donne une clé de compréhension importante du film, avec la rencontre discrète, cachée, de Pierrot Laurent et du fils de Majid sur les marches du lycée. Les deux fils se connaissaient donc et sont, peut-être, responsables de l'envoi des cassettes vidéos<ref>De petits gestes lourds de conséquences dans l'Express de Toronto 24-30 janvier 2006</ref>.

Fiche technique

Récompenses


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique