Festival international du film de La Rochelle

De Cinéann.

Le Festival International du Film de La Rochelle rassemble à La Rochelle en Charente-Maritime), au début de juillet, un public curieux et enthousiaste, et des films venus du monde entier.

Créé en 1973, le Festival International du Film de La Rochelle a fêté ses 35 ans en 2007.

C'est un festival, sans récompense, sans prix, mais avec la présence de nombreux professionnels du cinéma, réalisateurs, acteurs, producteurs, patrons de ciné-clubs. Le Festival maintient, au fil des ans, son refus de compétition, de prix et de jury, dans une volonté de comparaison plutôt que de confrontation.

Chaque année, environ 140 longs métrages et 100 courts métrages sont présentés à 80 000 spectateurs au cours de près de 300 séances sur 12 écrans.


La programmation

Le programme du Festival International du Film de La Rochelle se veut, chaque année, éclectique, géographiquement et thématiquement divers, exigeant et équilibré.

Hommages

Hommages, en leur présence, à des réalisateurs ou à des acteurs invités. En plus de leurs films de fiction, sont présentés leurs documentaires, leurs courts métrages, les films qu'ils ont réalisés pour la télévision, et aussi les films dans lesquels ils ont joué, qu'ils ont produits, si c'est le cas.

Rétrospectives

Rétrospectives de réalisateurs ou acteurs disparus. Leur œuvre est, autant que possible, programmée dans sa totalité, en privilégiant les films oubliés ou encore inédits en France.

Découvertes

Découvertes, en leur présence, de jeunes réalisateurs encore inconnus en France ou de cinéastes méconnus en France à travers leurs courts et longs métrages.

Ici et ailleurs

Une sélection d'actualité. Des longs métrages (fictions et documentaires) du monde entier, inédits en France.

D'hier à aujourd'hui

Des films rares, restaurés ou réédités, en avant-première.

Soirées exceptionnelles

Chaque année, dans le cadre du festival, deux à trois soirées exceptionnelles sont parrainées par des partenaires privés ou institutionnels. Projection en avant-première ou reprise d'un chef d'oeuvre cinématographique permettent à nos partenaires d'inviter leur personnel, leurs clients ou fournisseurs. A l'issue de ces projections, un cocktail leur est proposé.

Nuit blanche

Le Festival se termine chaque année par une nuit blanche thématique de 5 films, suivie d'un petit déjeuner offert sur le vieux port, au lever du jour.

Les invités du festival

Le festival organise quotidiennement une rencontre avec un réalisateur invité, dirigée par un spécialiste ou critique du cinéma. Ces rencontres sont ouvertes à tous et réunissent chaque jour environ 300 personnes dans la Salle de rencontres de La Coursive.

Des séances de signatures sont également organisées.

Une exposition de photographies est habituellement accrochée dans le grand Hall d'entrée de La Coursive.

Depuis 1973, le Festival International du Film de La Rochelle est le point de rencontre des réalisatrices et réalisateurs, actrices et acteurs prestigieux venus de France ou de l'étranger.

Le Festival par année

Quelques années récentes:

Le public du festival

Exceptionnel et enthousiaste, le public du festival n'hésite pas, au milieu de l'été, à venir découvrir des cinématographies méconnues ou revoir les rétrospectives des géants du cinéma.

Pour mieux connaître ses spectateurs, le Festival a commandé en 2007 une enquête de publics à une agence rochelaise (cabinet d'études marketing Les Nouveaux Armateurs). En voici quelques éléments :

  • Plus d'un festivalier sur deux est originaire du Poitou-Charentes dont 46% de Rochelais.
  • L'île de France représente la seconde zone d'attractivité avec 19% des festivaliers dont 12% de parisiens. Les 30% restants viennent de l'ensemble des autres régions françaises.
  • L'atmosphère, l'ambiance, la convivialité qui règnent sur le Festival du Film sont plébiscités par le public. 72% trouvent l'atmosphère du festival très bonne.
  • Les spectateurs ont participé à 10,2 éditions en moyenne sur les 35 réalisées , ce qui est le reflet d'une grande fidélité et d'un fort attachement au festival.
  • Les festivaliers sont de vrais cinéphiles : 57% d'entre eux vont au cinéma au moins une fois par semaine, dont 23% plusieurs fois par semaine.
  • Plus de la moitié des festivaliers (54%) déclare venir pour l'ensemble de la programmation .
  • 88% des festivaliers extérieurs au département sont venus à La Rochelle spécialement pour le Festival du Film .
  • L'impact économique du festival auprès du commerce local est évalué à 850 000 euros.

Témoignages

"Si vous voulez faire saliver un ami cinéphile, il suffit de lui montrer la programmation du Festival international du film de La Rochelle. Oui, mais voilà : s'il n'y vient pas lui-même, vous ne pourrez jamais lui faire comprendre ce qu'est vraiment ce festival.
Bien sûr c'est, au premier abord, cette corne d'abondance de films. Ce plaisir de visiter en une journée quatre ou cinq pays, de se transporter dans autant d'époques, d'entendre autant de langues différentes. Bien sûr, on y revisite des classiques, on y découvre des incunables, on y savoure des avant-premières que tout le monde attend.
Mais ce n'est pas cela qui compte le plus, comme vous le dira toute personne ayant déjà mis les pieds au Festival — cinéphile, professionnel, cinéaste, exploitant, journaliste ou simple touriste. Ici, ceux qui font les films, ceux qui les montrent et ceux qui les voient non seulement se mêlent entre eux, mais échangent leurs vues, partagent leur passion de façon plus simple et plus naturelle que dans les gros festivals compétitifs.
Au fil des ans, on revoit les mêmes visages, on se forge des amis : il y a des personnes qui habitent toute l'année la même ville, ou le même arrondissement de Paris, mais qui ne se rencontrent et ne se parlent qu'au Festival de La Rochelle. Le temps qu'on y passe est toujours trop court : On se voit à dîner ? attends, quelle séance ai-je prévu ? quand puis-je la rattraper ? Si je pars demain, quel film vais-je manquer ? quel débat ? quelle fête ? quel camarade qui débarque pour trois jours ? quelle idole que je rêve de croiser depuis dix ans ?" N. T. Binh (critique à Positif)

Le site du Festival

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique