Grill Point

De Cinéann.

Grill Point (Halbe Treppe) film allemand d'Andreas Dresen, sorti en 2002

Analyse critique

Ça commence par un réveil difficile avec « Radio 24, guten Morgen ! », le mot d'ordre faiblement galvanisant de Chris sur les ondes locales. Sa femme, Katrin, va encore partir à Mobylette jusqu'au parking où elle est caissière. A l'autre bout de la ville, leurs amis Ellen et Uwe quittent leur HLM pour aller travailler eux aussi, elle dans une parfumerie, lui dans la gargote où il sert bière et saucisses-purée. Cette ambiance routinière est un peu déprimante.

Mais Andreas Dresen montre tout ce qui fait que ça ne l'est pas vraiment. Le train-train rassurant, les petits problèmes, de Mobylette d'un coté , de jarrets de porc de l'autre et les journées qui filent. Chris et Katrin n'ont pas le temps de penser à ce qu'ils vivent, à ce qu'ils ne vivent plus, et Ellen peut rêver de la cuisine intégrée qu'elle n'a pas. Jusqu'au jour où le regard de Chris s'attarde un peu sur Ellen, et inversement. Soudain, c'est un peu comme si ces deux quadragénaires s'interrogeaient dangereusement sur la dernière fois qu'ils ont été vraiment heureux. La suite est prévisible, Ellen et Chris tombent amoureux l’un de l’autre et décident d’emménager ensemble, après que Katrin les ait surpris, ensemble dans la baignoire conjugale.

La vitalité de l'adultère et le marasme conjugal forment un contraste puissant. Le film dit avec force des choses simples : il n'était jamais temps d'installer une hotte dans la cuisine et, soudain, il est trop tard. Les messages de Chris sur les ondes, sous forme d'horoscopes personnalisés, à l'attention de sa femme et de ses amis, introduit une dimension drôle et tendre. Le lieu du film, en ex-Allemagne de l'Est, près de la frontière, influe sur les personnages. L'hôtel discret des rendez-vous amoureux est en Pologne et l'approvisionnement du "Grill Point" passe par quelques trafics frontaliers.

Andreas Dresen montre quelques faiblesses dans son style de cinéaste, en introduisant les interview des personnages, mais sa sincérité l'emporte, et celle de ses comédiens maintient de bout en bout une émotion finalement très subtile.

« Tourné en caméra portée, au plus près des acteurs qui parviennent à donner à leur personnage une véritable épaisseur, le film affirme son originalité par sa construction elliptique, presque désinvolte, qui installe une distance critique avec les étapes obligées de son sujet, sans rien ôter à la passion que vit chaque personnage. Il conquiert aussi le spectateur par sa manière de confronter les espoirs de ce couple illégitime au paysage urbain bétonné, à la faillite humaine et économique sur le fond desquels il voudrait prendre son envol. »
Jacques Mandelbaum, Le Monde, 20 novembre 2002

Distribution

  • Axel Prahl: Uwe Kukowski
  • Thorsten Merten: Chris Düring
  • Steffi Kühnert: Ellen Kukowski
  • Gabriela Maria Schmeide: Katrin Düring
  • Christine Schorn: Une cliente
  • Knut Elstermann: Knut

Fiche technique

  • Titre original : Halbe Treppe
  • Réalisation : Andreas Dresen
  • Scénario : Andreas Dresen, Cooky Ziesche
  • Image  : Michael Hammon
  • Musique : 17 Hippies, Lüül
  • Montage : Jörg Hauschild
  • Production : Rommel Film E.K.
  • Durée : 111 minutes
  • Date de sortie : 12 février 2002 (Festival de Berlin)


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Grillpoint.jpg
Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique