L'Homme qui aimait les femmes

De Cinéann.

L'Homme qui aimait les femmes film français de François Truffaut, sorti en 1977.

Analyse critique

Comme Truffaut, Morane est amoureux autant des femmes que de l'idée même de la femme.

Pour lui, toutes les femmes sont uniques et irremplaçables. Elles sont à la fois l'œuvre de sa vie, son inspiration artistique et la cause de sa mort.

Mais ce sont surtout leurs jambes qui l'attirent : « Les jambes des femmes, écrit-il, sont des compas qui arpentent en tous sens le globe terrestre, lui donnant son équilibre et son harmonie. »

Sa frénésie amoureuse évoque la quête d'un objet perdu, qui toujours se dérobe, et dont seul un jeu savant de substitutions lui permet de masquer le manque. L'ombre d'une mère inaccessible plane sur le film. Le film ne contient aucune scène sexuelle; l'instant érotique est, pour Bertrand, celui où ses yeux se fixent sur des jambes en mouvement, rn réminiscence de la séduction maternelle.

"L'homme qui aimait les femmes" est un témoignage d'une époque où l'intérêt et la curiosité envers l'autre poussait les êtres humains à se rapprocher sans méfiance. Des sollicitations qui aujourd'hui, en 2006, seraient perçues comme violentes ou même delictueuses n'avaient comme objet que la recherche de l'amour, de la découverte et de la complaisance narcissique qui apportait satisfaction réciproque autant au sollicitant qu'au sollicité.

C'est un film clé qui sert de référence pour observer le changement de notre société en matière de mœurs. Le personnage de Morane, tourmenté et solitaire qui inspirait de la sympathie à l'époque, serait vécu aujourd'hui comme un pervers débauché et marginal.

Hommefemmes.jpg
Les jambes des femmes, admirées par Morane,disposées sous forme d'un éventail, comme les pétales d'une fleur

Distribution

  • Charles Denner : Bertrand Morane
  • Brigitte Fossey : Geneviève Bigey
  • Nelly Borgeaud : Delphine Grezel
  • Geneviève Fontanel : Hélène
  • Leslie Caron : Véra
  • Nathalie Baye : Martine Desdoits
  • Valérie Bonnier : Fabienne
  • Jean Dasté : Dr Bicard
  • Sabine Glaser : Bernadette
  • Henri Agel : Lecteur
  • Nella Barbier : Liliane, la karateka
  • Anne Bataille : la jeune femme à la robe frangée
  • Martine Chassaing : Denise
  • Ghylaine Dumas : La seconde employée 'Midi-Car'
  • Monique Dury : Monique
  • Roger Leenhardt : M. Betany, directeur des éditions
  • Christian Lentretien : l'inspecteur police
  • Rico López : le client du restaurant
  • Marie-Jeanne Montfajon : Christine Morane
  • Valerie Pecheur : la jeune femme du cimetière en tenue de tennis
  • Anna Perrier : Uta, la babysitter
  • Michele Planques
  • Roselyne Puyo : Nicole
  • Henry-Jean Servat : lecteur
  • et quelques habitantes anonymes de Montpellier

Fiche technique


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique