Les Contrebandiers de Moonfleet

De Cinéann.

Les Contrebandiers de Moonfleet (Moonfleet) est un film américain de Fritz Lang, sorti en 1955.

Synopsis

En Angleterre, dans le Dorset, en 1757, John Mohune, un jeune orphelin de dix ans, arrive au village de Moonfleet, au bord de la mer, à la recherche de Jeremy Fox, un ami de sa mère, qui vient de mourir. Jeremy Fox estn grand seigneur et le chef d'une bande de contrebandiers.

John découvre par hasard le repaire de Fox qui tente tout d'abord de se débarrasser de lui mais s'y intéresse finalement, fidèle au souvenir de sa mère. Il l'épargne et l'envoie au collège. John s'échappe pour le rejoindre au château des Mohune où il est recueilli par la maîtresse de Fox, Mrs Minton. Il apprend l'existence du fabuleux diamant des Mohune et, avec l'aide de Fox, réussit à le retrouver.

Fox doit fuir la police. Trahi par Mrs Minton, qui pense le garder en partant avec lui, il s'associe avec un grand seigneur dévoyé, Lord Ashwood, dont la femme ne le laisse pas indifférent. Au dernier moment, il ne peut se résoudre à abandonner John. Il est poignardé par Ashwood, réussit à le tuer, à rendre le diamant à John et à partir seul, mourant.

John Mohume a non seulement été éduqué à la cruauté du monde par Jeremy Fox mais il l'a aussi réconcilié avec le monde même si c'est au prix de sa mort. John peut ainsi bien déclarer en hommage à Jeremy Fox : "C'était mon ami".

Fritz Lang, dans « Les Contrebandiers de Moonfleet », l’un des plus beaux films sur le passage de l’enfance à l’âge adulte, entame son récit d’initiation par une séquence cauchemardesque inoubliable. À la place de John Mohune, ce jeune voyageur qui arrive la nuit dans un village isolé, le spectateur y éprouve les sensations de terreur qu’un enfant, entre rêve et réalité, au crépuscule de la conscience, peut éprouver.

Le garçon siffle pendant toute la séquence : pour se donner du courage et une contenance dans cette atmosphère lugubre. Les enfants n’aiment ni être seuls, ni être dans le noir. Et c’est aussi un leitmotiv du film : le héros est un garçon courageux, il ne recule devant rien de ce qui devrait faire reculer un enfant ordinaire. La caméra s’élève, dégageant une vue sur le lieu à atteindre, révélant un espace encore lointain, immensité sombre qui capte la petite silhouette du protagoniste. Un fondu au noir franchit en une ellipse les trois miles qui séparaient le jeune voyageur de Moonfleet. La caméra, en un travelling arrière, suit l’enfant qui, cessant sa marche, vient s’accroupir devant un muret et examine ses chaussures maintenant trouées : toujours le motif du courage.

Un bruit hors champ l’intrigue, il regarde autour de lui, se lève pour franchir le muret du regard. Choc visuel et sonore, le plan qui désigne l’objet de son regard est brutal, marqué par une ponctuation orchestrale retentissante: une statue d’ange aux yeux qui semblent lumineux saisie en plongée, irréelle et inhumaine au milieu d’un cimetière. Tandis que le visage de l’enfant ne semble pas manifester une trop grande inquiétude, Fritz Lang enchaîne le troisième champ-contrechamp, toujours avec le grondement de l’orchestre simultané : une main aux longs doigts crochus surgit d’une tombe et se tend vers nous. La peur alors éclate, l’enfant se met à hurler et s’enfuit.

Distribution

Moonfleet.jpg
  • Stewart Granger : Jeremy Fox
  • George Sanders : Lord Ashwood
  • Joan Greenwood : Lady Ashwood
  • Jon Whiteley : John Mohune
  • Liliane Montevecchi : La danseuse
  • Viveca Lindfors : Mme. Minton
  • Jack Elam : Damen
  • Melville Cooper : Felix Ratsey
  • Sean McClory  : 'Elzevir Block
  • Alan Napier  : Pasteur Glennie
  • John Hoyt : Magistrat Maskew
  • Lester Matthews : Major Hennishaw

Fiche technique



Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique