Marie-France Pisier

De Cinéann.

Mfpisier.jpg

Marie-France Pisier, réalisatrice, actrice et scénariste française née le 10 mai 1944 à Đà Lạt (Việt Nam) et morte le 24 avril 2011 à Saint-Cyr-sur-Mer (Var).
Elle est célèbre par son rôle dans le cycle Antoine Doinel (Colette, le premier amour platonique d'Antoine dans un court-métrage, qui reviendra dans L'Amour en fuite).

Biographie

Marie-France est l'un des enfants de Georges Pisier (1910-1986) et de Paula Caucanas ( morte le 23 mai 1984) . Son père, gouverneur colonial, accomplit une brillante carrière dans la France d'outre-mer, où elle passe une partie de son enfance.

Son frère Gilles, né en 1950, est un des grands mathématiciens français contemporains, membre de l'Académie des sciences depuis 2002. Sa sœur Évelyne, professeur des universités en sciences politiques, est la première épouse de Bernard Kouchner.

En 1961, François Truffaut recherche pour donner la réplique à Jean-Pierre Léaud alias l'Antoine Doinel du sketch Antoine et Colette (un court-métrage de L'Amour à vingt ans) une adolescente, « pas une Lolita, pas une blousonne, pas une petite jeune femme ». Elle doit être simple, rieuse et avoir une bonne culture moyenne. Marie-France Pisier, qui fait alors partie d'une troupe de théâtre amateur, est choisie par le cinéaste. On la retrouvera, 17 ans plus tard, incarnant le personnage de Colette dans L'Amour en fuite, dernière aventure de Doinel coécrite par la comédienne en 1978. Elle y croise Léaud dans le train et, à la fin du film, dans une scène émouvante, elle croise également Claude Jade successivement la maîtresse, la femme et l'ancienne femme de Doinel. Entre-temps, Marie-France Pisier est devenue une égérie du cinéma d'auteur, apparaissant dans les univers oniriques d' Alain Robbe-Grillet, Luis Buñuel, Jacques Rivette et surtout du jeune André Téchiné. Grâce à ce dernier, elle obtiendra deux fois le César du Meilleur second rôle, en 1976 et 1977. En 1976, année de la consécration, les Césars récompensent aussi l'actrice pour sa prestation dans Cousin, cousine de Jean-Charles Tacchella.

En 1968, Marie-France Pisier est la maîtresse de Daniel Cohn Bendit. Étant de nationalité allemande, celui-ci est interdit de séjour en France après les événements de mai. Elle l'aide alors à repasser la frontière, en lui fournissant notamment de la teinture pour cacher sa très reconnaissable chevelure rousse. Elle a été mariée à l'avocat Georges Kiejman, puis à Thierry Funck-Brentano, actuel directeur des ressources humaines et de la communication du groupe Lagardère, avec qui elle a eu deux enfants : Mathieu et Iris.

Intellectuelle engagée dans les combats de son époque, elle fut, en 1968, jeune étudiante à Nanterre, membre du mouvement du 22-Mars. Marie-France Pisier est une des signataires du manifeste rédigé par Simone de Beauvoir en faveur du droit à l'avortement, paru le 5 avril 1971 dans Le Nouvel Observateur, et connu en général sous l'appellation de Manifeste des 343 salopes.

Marie-France Pisier prend part à plusieurs succès populaires. Partenaire de Jean-Paul Belmondo dans L'As des as en 1982, elle joue l'année suivante une productrice cynique avec Le Prix du danger. Plus rare sur les écrans dans les années 90, on retiendra son émouvante composition dans Marion, une femme en mal d'enfant dans le film de Manuel Poirier, et son interprétation de Mme Verdurin dans Le Temps retrouvé de Raoul Ruiz. Sollicitée par les jeunes auteurs, elle tourne ensuite avec Laurence Ferreira Barbosa, Christophe Honoré et Maïwenn dans Pardonnez-moi qui sera doublement nominé aux Césars 2007.

Filmographie

Actrice

Mfpisier2.jpg

Scénarios et/ou réalisations

Télévision

  • 1972 : Les Gens de Mogador, feuilleton de Robert Mazoyer : Ludivine
  • 1972 : Pot-Bouille d' Yves-André Hubert : Berthe Josserand
  • 1976 : Émilie ou La Petite Sirène 76, conte musical de Michel Berger et Franck Lipsik : elle-même
  • 2007 : Miroir, mon beau miroir, téléfilm de suspense réalisé par Serge Meynard : Marie-Line

Théâtre

  • 1993 : Ce qui arrive et ce qu'on attend de Jean-Marie Besset, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1995 : Le Pain dur et Le Père humilié de Paul Claudel, mise en scène Marcel Maréchal
  • 2002 et 2005: Liaisons Transatlantiques de Fabrice Rozié, mise en scène Sandrine Dumas
  • 2005 : Chère Maître de Peter Eyre d'après la correspondance de Gustave Flaubert et George Sand, mise en scène Sandrine Dumas, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 2006 : N'écoutez pas, Mesdames de Sacha Guitry, mise en scène Thierry Harcourt
  • 2007 : Le Nouveau Testament de Sacha Guitry, mise en scène Daniel Benoin, Théâtre national de Nice et 2009 Théâtre Nanterre-Amandiers
  • 2009 : A.D.A. L'Argent des autres de Jerry Sterner, mise en scène Daniel Benoin, Théâtre national de Nice

Récompenses


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Marie-France Pisier sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique