Nid de guêpes

De Cinéann.

Nid de guêpes , film français réalisé par Florent Emilio Siri, sorti en 2002.

Analyse critique

Le film débute un 14 juillet dans la banlieue de Strasbourg. Louis, ancien pompier, se rend sur son lieu de travail en moto afin de faire une nuit de garde dans un entrepôt. Dans le même temps, Nasser, Santino et leur bande, des petits voleurs, se préparent afin d'effectuer un casse dans un hangar pour récupérer du matériel informatique. Pendant ce temps, un chef de la mafia albanaise est escorté sous très haute protection par les forces d'élites européennes.

Le film débute sur trois histoires, trois destins qui vont, par le plus grand des hasards, se rencontrer pour le meilleur et pour le pire. Une coïncidence impossible et invraisemblable où des personnes que tout oppose vont devoir collaborer pour des questions de survie. Nid de guêpes est un huis-clos étouffant, sans aucune issue possible, où les frontières établies entre policiers et voleurs, entre force de l'ordre et délinquants, entre bons et méchants vont voler en éclat, afin de faire ressortir les réelles valeurs de chacun, quels que soient leur origine et leur milieu.

Florent Siri réalise un film qui lui est tout à fait personnel, il avoue très volontiers entrer dans la tradition d'un cinéma de genre. Et les références de codes et styles sont cohorte dans "Nid de guêpes" comme celles au western avec "La chevauchée fantastique" de John Ford, et "Quand les tambours s'arrêteront" de Hugo Fregonese, le film catastrophe avec "L'aventure du Poséidon" de Ronald Neame, le cinéma fantastique avec "Alien" de Ridley Scott, le western urbain avec Assaut, de John Carpenter, où l'on retrouve certaines similitudes comme l'assassinat d'un père et de son enfant gênant l'opération. Ou encore du film "Les Sept Mercenaires" de John Sturges, auquel le cinéaste rend hommage en faisant siffler le thème principal par ses protagonistes au début du film. Un scénario extrêmement précis et minutieux, une construction qui va, au fil du film, restreindre les issues positives possibles, et pousser le suspense à son paroxysme, entraînant le spectateur dans ses derniers retranchements.

Un film de genre et qui s'ancre néanmoins dans la réalité et l’actualité, avec un thème omniprésent, celui de la traite des femmes dans les filières de la prostitution albanaise. Florent Siri et son scénariste se sont énormément documentés sur la traite des femmes à l'Est et les éléments de son film en rapport avec les filières albanaises, la traite des filles enlevées de leur famille, et divers détails sont tirés d'un travail de recherche, constitué de dossiers de presse.

Il faut aussi noter la participation du chanteur de rap Akhenaton à la chanson Nid de Guêpes, qui clôture le film sur une note assez noire et produite en collaboration avec Alexandre Desplat (compositeur des musiques des autres films de Florent Siri), Akhenaton s'est lui aussi extrêmement documenté sur le milieu de la mafia albanaise afin de faire une chanson la plus réaliste possible. Il livre un texte percutant et amer sur la relative passivité occidentale, voir la connivence de la clientèle, face à la barbarie et l'inhumanité de ce que les filles victimes des filières de la prostitution albanaise endurent.

Distribution

Nidguepe.jpg

Fiche technique


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique