Quelque chose d'organique

De Cinéann.

Quelque chose d'organique , premier long-métrage de Bertrand Bonello, sorti en 1998.

Présentation

Paul et Marguerite s’aiment depuis cinq ans. Paul s'inscrit dans un quotidien, il est dans la répétition des choses. Contrairement à Marguerite dont la trajectoire emprunte à la tragédie un sens de la pureté et de la morale. Leur amour est organique, basculant sans cesse du réel à l’absolu et de l’absolu au tragique. L'observation d'un couple dont l'amour est viscéral et où, pourtant, une distance se creuse. Laurent Lucas et Rohmane Bohringer jouent de leurs corps et de leurs silences pour exprimer une faille invisible, fausse note sur laquelle reposerait ce film en forme de partition musicale, variation sur la peur, toujours mise en sourdine.

Pour Sophie Grassin, de l'Express, « Chez Bonello, la tristesse a les yeux secs, la violence se fait souterraine, les gestes parlent haut. Épaulé par des paysages hivernaux et deux comédiens qui donnent l'essentiel d'eux-mêmes, le cinéaste se débarrasse de toute psychologie pour creuser jusqu'à l'os. Il faut s'immerger dans cet espace muet mais tourmenté: ce film-là le vaut. »

Distribution

  • Laurent Lucas : Paul
  • Romane Bohringer : Marguerite
  • Charlotte Laurier : Sarah
  • David DiSalvio : Georges
  • Richard Notkin : le gardien du zoo
  • Stephen J. Smith : le père de Paul
  • Mourad Mimouni : Ahmed
  • Simon Hetu : Léo
  • Robert Warren : le prêtre

Liste technique

  • Réalisation et scénario : Bertrand Bonello
  • Photographie : Josée Deshaies
  • Musique originale : Laurie Markovitch
  • Montage : Dominique Auvray
  • Production : Haut et Court
  • Durée : 90 mn
  • Date de sortie : 4 novembre 1998


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique