Trop belle pour toi

De Cinéann.

Trop belle pour toi est un film français de Bertrand Blier, sorti en 1989.

Sommaire

Synopsis

Bernard Barthelemy, patron d'un garage dans une ville du Midi est marié à une femme très belle, Florence. Mais l'irruption de Colette, secrétaire intérimaire au physique plutôt ingrat, vient dévaster ce bel agencement. Cette relation va bouleverser sa vie. La passion réciproque entre Bernard et Colette devient vite une obsession mutuelle, également destructrice pour chacun des trois protagonistes.

Critique

Bertrand Blier se fait une spécialité de sortir les acteurs des poncifs et des rôles récurrents pour lesquels ils ont "leur tête", ce sera vrai pour son film Les Acteurs et c'est le propos même du scénario ici : jouer le contre-emploi. Josiane Balasko a des scènes de sincérité et d'émotion dans l'expression sentimentale, et Carole Bouquet se retrouve aux antipodes de ses rôles classiques de femme fatale qui lui collaient à la peau depuis son rôle de James Bond Girl : son personnage est ici effaré de voir sa rivale prendre le pas sur son homme.

Récompensé par cinq Césars, le film de Bertrand Blier est un chef-d'œuvre de poésie sombre, où la violence et la sensualité de la passion sont montrées pudiquement et frontalement à la fois. À partir d'un banalissime triangle amoureux - le mari, la femme, la maîtresse - le cinéaste construit une trame d'une profonde originalité, où l'amour, la colère, la douleur, le dépit, se mêlent comme des thèmes musicaux, dont les flux et les reflux portent l'impeccable trio des acteurs.

Épurée, charnelle, d'une totale liberté, la mise en scène fait parfois intervenir en marge de l'action les pensées des personnages, qui commentent leur rôle en même temps qu'ils le jouent, voire l'échangent, comme quand Josiane Balasko se met à jouer l'épouse et Carole Bouquet la maîtresse. Face à la beauté défaite de l'épouse trompée, Balasko rayonne d'amour et de sensualité. Entre ces deux femmes également touchantes, le personnage autodestructeur de Gérard Depardieu semble perdu, noyé dans la musique entêtante de Schubert qui court tout le long du film.

Fiche technique

  • Réalisation : Bertrand Blier
  • Scénario : Bertrand Blier
  • Image : Philippe Rousselot
  • Montage : Claudine Merlin
  • Directeurs de production : Christian Lambert , Gilles Loutfi , Bernard Marescot
  • Durée : 92 minutes (1h32)
  • Date de sortie : 12 mai 1989

Distribution

Distinctions


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB


From Film Wiki, a Wikia wiki.
Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique