Vivre pour vivre

De Cinéann.

Vivre pour vivre film français réalisé par Claude Lelouch et sorti en 1967.

Analyse critique

Dans les années 1960, Robert Collombs, brillant journaliste à l'ORTF, mène une vie mouvementée sur le plan professionnel, grands reportages dans le monde entier, comme sur le plan sentimental. Sa femme, Catherine, continue à l'aimer malgré ses nombreuses infidélités. Les choses se gâtent lorsque Robert rencontre une jeune américaine, Candice, un modèle, qu'il n'hésite pas à emmener au Kenya lorsqu'il part effectuer une enquête sur les mercenaires.

Catherine, qui cherche à récupérer son mari, lui fait promettre de passer une semaine avec elle en Hollande, où ils avaient trouvé le bonheur au commencement de leur amour. Candice va elle-même à Amsterdam pour des photos. Robert en profite pour la retrouver, mais il est obligé d'inventer une histoire très compliquée et Catherine découvre toute la vérité. Ils se séparent.

Quelques mois plus tard, avant une mission au Vietnam, Robert cherche à rompre avec Candice. Il s'aperçoit avec surprise que cette rupture est très aisément acceptée par la jeune américaine. Au Vietnam, il est retenu prisonnier pendant plusieurs mois. A son retour, il retrouve Catherine pour comprendre qu'elle a réussi à refaire sa vie seule. Mais Catherine tient assez à Robert pour prendre la décision de revenir près de lui.

Servi par d'excellents acteurs, reconnu par la critique à sa sortie, Vivre pour vivre n'a pas bien vieilli. Il y a une volonté de message politique, appuyé par des images d'archive, mais qui de nos jours ont été vues et revues. Nos amants se tournent autour, se parlent, ce qu'ils disent est convenu alors on voit leurs lèvres bouger, on entend plus les dialogues. La musique de Francis Lai est remarquable, et vient souvent en contrepoint des images, allégeant le tout, au lieu d'insister sur leur caractère spectaculaire. Mais le parti pris qui avait fait le succès de Un homme et une femme, à savoir des dialogues remplacés souvent par de la musique n'est malheureusement plus de mise ici.

Distribution

  • Yves Montand : Robert Colomb
  • Annie Girardot : Catherine Colomb
  • Candice Bergen : Candice
  • Michel Parbot : Michel Parbot (non crédité)
  • Anouk Ferjac : Jacqueline
  • Uta Taeger : Lucie
  • Irène Tunc : Mireille
  • Amidou : photographe
  • Pierre Rosso et ses cascadeurs.
  • Anouk Aimée: spectatrice match de boxe
  • Pierre Barouh: spectateur match de boxe

Fiche technique

  • Réalisateur : Claude Lelouch
  • Scénario : Claude Lelouch ; Pierre Uytterhoeven
  • Musique : Francis Lai
  • Chanson interprétée par Nicole Croisille et Annie Girardot
  • Photographie : Patrice Pouget
  • Montage : Claude Barrois
  • Durée : 130 minutes
  • Date de sortie : 14 Septembre 1967

Récompenses

  • Grand Prix du Cinéma Français
  • Golden Globe du meilleur film étranger 1967


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

vivrev.jpg
Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique