Fabrice Luchini

De Cinéann.

(Différences entre les versions)
(Pièces de théâtre)
(Filmographie)
 
Ligne 63 : Ligne 63 :
** ''[[Musée haut, musée bas (film)|Musée haut, musée bas]]'' de [[Jean-Michel Ribes]] , ''Un gardien''
** ''[[Musée haut, musée bas (film)|Musée haut, musée bas]]'' de [[Jean-Michel Ribes]] , ''Un gardien''
** ''[[La Fille de Monaco]]'' de [[Anne Fontaine]] , ''Bertrand''
** ''[[La Fille de Monaco]]'' de [[Anne Fontaine]] , ''Bertrand''
 +
* 2010 : ''[[Les Invités de mon père]]'' d'Anne Le Ny — Arnaud
 +
**''[[Potiche]]'' de [[François Ozon]] — Robert Pujol
 +
* 2011 : ''Les Femmes du 6ème étage'' de Philippe Le Guay — Jean-Louis Joubert
 +
* 2012 : ''[[Dans la maison]]'' de François Ozon — Germain
 +
** ''Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté'' de Laurent Tirard — Jules César
 +
* 2013 : ''Alceste à bicyclette'' de Philippe Le Guay — Serge Tanneur
 +
* 2014 : ''Gemma Bovery'' d'Anne Fontaine — Martin
 +
* 2015 : ''Un début prometteur'' d'Emma Luchini
 +
* 2015 : ''L'Hermine'' de Christian Vincent
== Télévision ==  
== Télévision ==  

Version actuelle en date du 10 novembre 2014 à 09:40

Fabrice Luchini, né Robert Luchini le 1er novembre 1951 à Paris acteur de cinéma et de théâtre francais.

Sommaire

Biographie

Fabrice Luchini est issu d'une famille d'immigrés italiens, marchands de fruits et légumes. Il grandit dans le quartier de la Goutte-d'or à Paris XVIIIe. Sa mère le place comme apprenti coiffeur à 13 ans dans un salon chic de l'avenue Matignon, où il prendra comme nom de garçon coiffeur Fabrice, au lieu de son vrai prénom, Robert. Mais il cultive parallèlement, autodidacte, un goût prononcé pour la littérature (Balzac, Flaubert, Proust). Sa passion pour la musique soul (James Brown) en fait un habitué des discothèques, où il rencontre Philippe Labro qui lui donne son premier rôle dans Tout peut arriver en 1969. Il suit alors des cours de comédie chez Jean-Laurent Cochet. Mais c'est sa collaboration avec Éric Rohmer qui va le rendre populaire avec Le Genou de Claire, 1970, dans lequel il campe un petit rôle d'adolescent, puis dans Perceval le Gallois.

Il découvre alors, notamment grâce à Jean-Laurent Cochet le théâtre, sa véritable passion, « seul lieu où s'exprime la vie, la nourriture de la vie, ce qu'aucune école n'enseignera jamais ». Mais c'est son rôle dans La Discrète de Christian Vincent en 1990 qui le fait reconnaître du grand public. Il partage alors son activité entre le cinéma et la scène, où depuis 1980, il rencontre un important succès dans des petites salles en déclamant des textes de La Fontaine, Nietzsche ou principalement Céline, avec Voyage au bout de la nuit.

Filmographie

Les Gardiens du Musée haut, musée bas

Télévision

  • 1979 : La Chaine de Claude Santelli - Laurent
  • 1980 : L'Echafaud magique "Fantomas" de Claude Chabrol - Bonardin
  • 1980 : L'Etreinte du diable "Fantomas" de Juan-Luis Bunuel - Bonardin
  • 1981 : Le Beau Monde de Michel Polac - Jean-Pierre Davin
  • 1986 : Adieu la vie de Maurice Dugowson - Kowal
  • 1986 : Tous en boîte - Feuilleton en 6 épisodes de 52mn - de Charles Nemès - Minimax
  • 1987 : La Fée Carabine de Yves Boisset - Pastor
  • 1988 : L'Argent du mur de Jean-François Delassus - Bernd
  • 1988 : Au nom du peuple français de Maurice Dugowson - Robespierre
  • 1989 : Les Nuits révolutionnaires - Feuilleton en 7 épisodes de 60mn - de Charles Brabant - Le huguenot sans culotte
  • 1990 : Six crimes sans assassin de Bernard Stora - Simon Lampias
  • 1990 : Voyage au bout de la nuit de Benoit Jacquot
  • 2004 : Knock ou Le triomphe de la médecine de Laurent Preyale - Le docteur Knock


Pièces de théâtre

Récompenses


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Fabrice Luchini sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique