Kiriro Urayama

De Cinéann.

Version du 29 juin 2009 à 20:05 par Charlie16 (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Kiriro Urayama, scénariste et réalisateur japonais, né le 14 décembre 1930, à Hyogo, Japon et décédé le 20 octobre 1985

Biographie

Kiriro Urayama fait des études de littérature après une enfance pauvre et malheureuse. Il est engagé dès 1954 à la Nikkatsu, maison de production de films nippons, où il débute en tant qu'assistant. Il passe lui même à la réalisation en 62 avec La Ville des coupoles. Qualifié de chef-d'œuvre à l'unanimité des critiques il est sélectionné en compétition officielle à Cannes. L'année suivante, sort Une jeune fille à la dérive qui ne satisfait pas la Nikkatsu et qui le rétrograde au poste d'assistant. Il doit attendre cinq ans avant de pouvoir retourner La femme que j'ai abandonnée mais celui-ci, jugé trop peu commercial ne sort pas dans les salles immédiatement et connait un remontage complet. Le cinéaste abandonne donc la compagnie et ne revient à la réalisation qu'en 1975 en adaptant La porte de la jeunesse qui connait une suite quelques année plus tard.

Malgré ses conflits avec la Nikkatsu, celle-ci lui commande un long métrage pour commémorer son soixante-dixième anniversaire : La Chambre obscure. En 1985 il réalise son dernier long métrage Yumechiyo nikki avant de s'éteindre quatre mois plus tard.

Considéré comme le « cinéaste des pauvres » par les japonais, pour les sujets qu'il aborde dans ses films (les défavorisés, les minorités...) Kiriro Urayama est l'un des précurseurs de la Nouvelle Vague nippone.

Filmographie

  • 1962 : La Ville des coupoles (Kyupora no aru machi)
  • 1963 : Une jeune fille à la dérive (Hikô shôjo)
  • 1969 : La femme que j'ai abandonnée (Watashi ga suteta onna)
  • 1975 : La Porte de la jeunesse, (Seishun no mon)
  • 1977 : La Porte de la jeunesse partie 2, (Seishun no mon: Jiritsu hen)
  • 1979 : Tatsu no ko Tarô
  • 1983 : Anshitsu (1983)
  • 1985 : Yumechiyo nikki (1985)


Retrouvez tous les détails de la filmographie de Kiriro Urayama sur sa fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique