Le Père tranquille

De Cinéann.

(Différences entre les versions)
(a)
(Fiche technique)
 
Ligne 42 : Ligne 42 :
[[Catégorie:Titre de film en P|Pere tranquille]]
[[Catégorie:Titre de film en P|Pere tranquille]]
[[Catégorie:Film sur la Seconde Guerre mondiale|Pere tranquille]]
[[Catégorie:Film sur la Seconde Guerre mondiale|Pere tranquille]]
-
[[Catégorie:Film sur l'Occupation|Pere tranquille]]
+
[[Catégorie:Film sur l'Occupation française|Pere tranquille]]

Version actuelle en date du 10 février 2009 à 17:10

Le Père tranquille (sous-titre :La Vie d'une famille française durant l'occupation) est un film français réalisé par René Clément et sorti en 1946.

Synopsis

En France pendant la Seconde Guerre mondiale, sous l'occupation allemande, Édouard Martin qui a toute l'apparence d'un père tranquille, est un chef important de la Résistance à l'insu de sa famille. Il est secondé par Simon et Pelletier qui est secrètement amoureux de sa fille Monique. Celle-ci découvre les activités de son père et voit naître son amour pour Pelletier.

Alors que se prépare une action sur l'usine voisine, le jeune Pierre Martin s'enfuit de la maison pour rejoindre le maquis. Pour éloigner sa famille et les voisins du bombardement de l'usine, Édouard Martin organise le mariage de Pelletier et de sa fille en ville, ce qui alerte la police allemande qui l'arrête. Blessé mais sauvé par les maquisards, le père tranquille est reconnu avec fierté par son fils.
Cette histoire est tirée de fait réels qui se sont déroulés dans la ville de Confolens (Charente).

Noël-Noël a participé activement à la réalisation et c'est aussi lui qui a dessiné l'affiche du film.

Distribution

Fiche technique


Retrouvez tous les détails techniques sur la fiche IMDB

Outils personnels

Le cinéma de Nezumi; les artistes contemporains / Randonnées dans les Pyrénées

Les merveilles du Japon; mystérieux Viêt Nam; les temples et des montagnes du Népal ; l'Afrique