Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

David Fincher est un réalisateur, acteur, producteur, superviseur des effets visuels américain, né le 10 Mai 1962 à Denver, Colorado (États-Unis)

Filmographie

  • 1985 : The Beat of the live drum
  • 1990 : Madonna : The Immaculate collection (vidéo Express yourself, Oh father et Vogue)
  • 1992 : Michael Jackson : Who is it? video
  • 1992 : Alien 3
  • 1994 : Aerosmith : Big ones you can look at (documentaire musical co-réalisé avec Marty Callner)
  • 1995 : Se7en
  • 1997 : The Game
  • 1999 : Fight Club
  • 2002 : Panic Room
  • 2009 : L'Étrange Histoire de Benjamin Button? (The Curious Case of Benjamin Button )
  • 2010 : The Social Network
  • 2011 : Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo)
  • 2014 : Gone Girl

Biographie

C'est dès l'âge de huit ans que David Fincher se lance dans cinéma en réalisant de nombreux films dans le cadre familial. Passionné par le travail de George Lucas, il intègre dix ans plus tard la société d'effets spéciaux de son modèle, Industrial, Light and Magic.

Durant ses quatre années passé chez ILM, David Fincher travaille sur les effets spéciaux du Le Retour du Jedi, d'Indiana Jones et le Temple maudit ou de L' Histoire sans fin. Fort de cet acquis, il se spécialise ensuite dans la réalisation de publicités et de clips musicaux et crée sa propre société de production, Propaganda Films.

A 29 ans, David Fincher réalise son premier long métrage, Alien 3, troisième volet de la saga fantastique emmenée par Sigourney Weaver. Affichant un style très sombre et une mise en scène virtuose, David Fincher est néanmoins freiné par le studio qui ne lui donne pas une totale libérté d'action.

Déterminé à acquérir une totale liberté de création son projet suivant, David Fincher s'engage avec une petite société de production indépendante de l'époque, New Line Cinema, pour signer le thriller Seven en 1995.

Les thèmes de prédilection de ses films concernent la représentation de la paranoïa et les personnages protagonistes principaux des films sont mis à rude épreuve. Fight Club a été critiqué pour son message martelé tout au long du film, aux relents fascisants.

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux