Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Henri Verneuil, de son vrai nom Achod Malakian, né le 15 octobre 1920 à Rodosto (Turquie) et mort le 11 janvier 2002 à Paris, réalisateur et scénariste de cinéma français d'origine arménienne.

Biographie

En décembre 1924 : petit réfugié ne parlant pas français, Henri Verneuil débarque à 4 ans, sur le quai de la Joliette à Marseille, avec sa famille rescapée du génocide arménien perpétré par le gouvernement Jeunes-Turcs de l'Empire ottoman.

1943 : après des études à Aix-en-Provence, il est d'abord ingénieur des Arts et Métiers. 1944 : il est journaliste au magazine Horizon.

1947 : sa première rencontre avec Fernandel, pour un court métrage sur Marseille Escale au soleil. Fernandel, déjà célèbre, accepte de tourner avec un réalisateur inconnu. 1949 : il « monte » à Paris, où il décroche un emploi comme assistant réalisateur. Parallèlement, il tourne plusieurs courts-métrages.

20 novembre 1950 : Henri Verneuil réalise son premier grand film La Table aux crevés avec Fernandel qui y interprète Urbain Coindet. 1959 : premier grand succès au cinéma : La Vache et le Prisonnier, toujours avec Fernandel, qui devient son acteur fétiche, et y interprète le rôle de Charles Bailly avec la vache Marguerite. Ensuite de 1959 à 1991, il réalise de nombreux films à succès, mettant en scène les plus grands acteurs français et étrangers : Jean Gabin, Fernandel, Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Lino Ventura, Omar Sharif, etc.

1991 : il réalise Mayrig (Maman en arménien), un sujet qui lui tient à cœur. Tiré du livre qu'il a écrit après la mort de sa mère et qui a été traduit dans 37 langues, le film rend hommage à toutes les mamas arméniennes. Il raconte son enfance dans ses deux derniers films formant diptyque : Mayrig et 588, rue Paradis.

1996 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. 29 mars 2000 : il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts.

Vendredi 11 janvier 2002 : Henri Verneuil décède dans une clinique parisienne à l'âge de 81 ans.

Filmographie

  • 1952 : La Table aux crevés (+ scénariste)
  • 1952 : Le Fruit défendu (+ scénariste)
  • 1952 : Brelan d'as
  • 1953 : Le Boulanger de Valorgue
  • 1953 : Carnaval
  • 1953 : L'Ennemi public n°1
  • 1954 : Le Mouton à cinq pattes (+ scénariste)
  • 1955 : Les Amants du Tage
  • 1955 : Des gens sans importance (+ scénariste)
  • 1956 : Paris, Palace Hôtel (+ scénariste)
  • 1957 : Une manche et la belle (+ scénariste)
  • 1958 : Maxime (+ scénariste)
  • 1959 : Le Grand Chef (+ scénariste)
  • 1959 : La Vache et le Prisonnier (+ scénariste)
  • 1960 : L'Affaire d'une nuit
  • 1960 : La Française et l'amour, film à sketches ( « L'Adultère »)
  • 1961 : Le Président (+ scénariste)
  • 1961 : Les lions sont lâchés
  • 1962 : Un singe en hiver
  • 1963 : Mélodie en sous-sol?
  • 1964 : Cent mille dollars au soleil (+ scénariste)
  • 1964 : Week-end à Zuydcoote?
  • 1967 : La Vingt-cinquième heure (+ scénariste) (basé sur le roman homonyme de Virgil Gheorghiu)
  • 1968 : La Bataille de San Sebastian (The Guns for San Sebastian)
  • 1969 : Le Clan des Siciliens (+ scénariste)
  • 1971 : Le Casse (+ scénariste)
  • 1973 : Le Serpent (+ scénariste)
  • 1975 : Peur sur la ville (+ scénariste)
  • 1976 : Le Corps de mon ennemi (+ scénariste)
  • 1979 : I comme Icare? (+ scénariste)
  • 1982 : Mille milliards de dollars (+ scénariste)
  • 1984 : Les Morfalous (+ scénariste)
  • 1992 : Mayrig? (+ scénariste)
  • 1993 : 588, rue Paradis (+ scénariste)
Récompenses
  • En 1956, il est nommé pour l'oscar du meilleur scénario pour le film Le Mouton à cinq pattes.
  • En 1980, il est nommé pour le césar du meilleur scénario pour I comme Icare.
  • En 1996, il reçoit un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux