Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Jacques Rozier est un réalisateur français né le 10 novembre 1926 à Paris.

Après ses études à l'IDHEC, dont il est diplômé en 1947, Jacques Rozier réalise ses premiers courts métrages dans les années 1950.

Méconnu, il est un des cinéastes emblématique de la Nouvelle Vague, même si il ne figure pas parmi les anciens des "Cahiers du Cinéma".

En 1955, il réalise son premier court-métrage, Rentrée des classes, rapidement suivie par Blue jeans, qui dresse un portrait attachant de la jeunesse d'après-guerre.

Les deux courts-métrages qui suivent, Paparazzi et Le Parti des choses, reviennent sur le tournage du Mépris, le film mythique de Jean-Luc Godard. Assistant sur les plateaux de cinéma (notamment sur celui de Jean Renoir pour French Cancan, en 1955), il rentre aux studios de télévision des Buttes-Chaumont.

Truffaut l'exhorte à passer au long métrage, et Godard le présente à George de Beauregard, lequel lui signe un contrat en mars 1960 pour une comédie musicale baptisée "Embrassez-nous ce soir..".

Le résultat s'intitule Adieu Philippine, ce n'est plus une comédie musicale ni une production de Beauregard mais d'Alain Raygot. Chronique douce-amère de la jeunesse française, ayant pour toile de fond la guerre d'Algérie, le film ne sort qu'en 1963, une fois la guerre finie.

Le cinéaste reçoit un accueil critique très favorable et le film devient l'un des films phares de la Nouvelle Vague. François Truffaut et Jean-Luc Godard prennent publiquement sa défense.

Mais Rozier devra atteindre 1969 pour pouvoir tourner son deuxième film Du côté d'Orouët, qui ne sera distribué qu'en 1973 et passera inaperçu aux yeux d'une époque devenue plus sérieuse, plus demandeuse de grands sujets que de flirts et de bisbilles entre trois jeunes femmes et deux hommes sur une plage vendéenne.

En 1974, Jacques Rozier fait appel à Pierre Richard pour interpréter Les Naufragés de l'ile de la Tortue. On y retrouve certains aspects d'Adieu Philippine : un humour au bord du cynisme et un penchant pour le rêve, les climats oniriques. Maine Ocean (1985) est l'occasion pour le cinéaste d'aborder un style plus intimiste, en rassemblant plusieurs acteurs (Bernard Menez, Luis Rego, Yves Alfonso) dans un étrange voyage en train, filmé en temps réel.

En 2001, le réalisateur présente à la Mostra de Venise son dernier film, Fifi Martingale, une comédie se déroulant dans le casino d'Enghiens-les-bains, où Jean Lefebvre, Yves Alfonso, Alexandra Stewart et Jacques François se donnent la réplique.

Filmographie:

Filmographie sélective (courts métrages):

  • 1947 : Une épine au pied
  • 1956 : Rentrée des classes
  • 1958 : Blue Jeans
  • 1962 : Dans le vent
  • 1963 : Paparazzi
  • 1963 : Le parti des choses
  • 1966 : Roméos et Jupettes
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux