Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Jean-Pierre Léaud , né le 5 mai 1944 à Paris est un acteur français.

Biographie

Il est le fils de la comédienne Jacqueline Pierreux et de Pierre Léaud, scénariste. Dès 1959, sa renommée est faite grâce à François Truffaut qui cherche alors, un jeune garçon pour personnifier Antoine Doinel, héros turbulent dans Les 400 coups, son premier long métrage autobiographique. C'est ainsi qu'il est convoqué pour un test filmé avec cent autres candidats. Il s'y révèle stupéfiant de spontanéité et de liberté dans l'improvisation. Sa bouleversante création remplit d'enthousiasme le jury du festival de Cannes en 1959 et son président d'honneur, Jean Cocteau, l'engage aussitôt pour son film "Le testament d'orphée".

Jean-Pierre Léaud devient l'acteur fétiche de la Nouvelle Vague et aussi de François Truffaut pour qui il joue encore Antoine Doinel aux côtes de Claude Jade? dans les films Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1970) et L'Amour en fuite (1979).

Par Truffaut encore, Jean-Pierre s'initie également aux secrets du cinématographe et fait la connaissance des autres ténors de la Nouvelle Vague tel que Jean-Luc Godard pour qui il tournera plusieurs films de suite (Masculin, féminin)

Sa carrière trouve son aboutissement avec le film de Jean Eustache intitulé "La maman et la putain", en 1972. En 1985, Il tourne en particulier dans "Détective" en arrière-plan du couple vedette Johnny Hallyday et Nathalie Baye, dans un second rôle marquant de privé fouineur. À la même période, il se concentre, dans des compositions assez agitées, sur un cinéma d'auteur exigeant et confidentiel et fait également beaucoup de fictions télévisées.

Si Léaud s'identifie au metteur en scène lorsqu'il joue , on ne peut pas dire pour autant qu'il est différent d'un film à l'autre . Il y a l'empreinte Léaud dans chacun des films qu'il a traversé , qu'il soit explosif chez Skolimosky , ou bien mélancolique dans un Truffaut , ou encore tourmenté chez Eustache , il ne s'agit que de directions conjoncturelles au service du scénario. Son romantisme spontané et sa sensibilité écorchée vive sont le fil rouge de sa carrière qui transparaît dans chacun de ses films .

Malgré quelques seconds rôles intéressants, sa carrière ne reprend réellement un second souffle qu'à partir de 1990. Le Finlandais Aki Kaurismäki, spécialiste de l'humour distancié et de l'expression minimale, en est le premier responsable, en lui offrant un très beau rôle dans "J'ai engagé un tueur"; celui d'un homme désespéré qui voit échouer plusieurs tentatives de suicide et paye un spécialiste afin qu'il le supprime, avant de changer d'avis en rencontrant l'amour.

Sa distance et sa "non-incarnation" y font merveille, et Jean-Pierre Léaud retrouve après une certaine éclipse de vrais grands rôles, notament chez Philippe Garrel, ou grâce à de jeunes cinéastes. Olivier Assayas fait de lui en 1991 un père désorienté dont la compagne part avec son fils, dans "Paris s'éveille", puis en 1996 René Vidal, dans Irma Vep.

Jean-Pierre Léaud a été fait officier dans l'Ordre des Arts et Lettres le 4 octobre 2004 à Paris, à l'occasion d'une cérémonie organisée par le ministère de la Culture pour le vingtième anniversaire de la disparition de François Truffaut.

A l'invitation du ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, des interprètes des 21 films réalisés par François Truffaut avaient été réunis au centre Georges-Pompidou, notamment Jeanne Moreau, Brigitte Fossey, Jean-François Stévenin, Dani, Claude Jade, Alexandra Stewart et Bernard Menez. S'adressant à Jean-Pierre Léaud, "acteur et double intime de Truffaut", le ministre de la Culture a salué "une personnalité unique de notre cinéma" et "un destin lumineux".

Filmographie sélective

  • 1959 : Les 400 coups , de François Truffaut
  • 1960 : Boulevard , de Julien Duvivier, avec Pierre Mondy, Magali Noël
  • 1962 : Antoine et Colette , de François Truffaut, avec Marie-France Pisier , Patrick Auffay , Rosy Varte
  • 1962 : Parano , de Bernard Dubois, avec Agathe Vannier, Lou Castel
  • 1965 : Pierrot le fou , de Jean-Luc Godard, avec Jean-Paul Belmondo, Anna Karina, Dirk Sanders, Raymond Devos
  • 1966 : Masculin féminin , de Jean-Luc Godard, avec Chantal Goya, Marlène Jobert, Françoise Hardy, Brigitte Bardot
  • 1966 : Made in USA de Jean-Luc Godard, avec Anna Karina, Laszlo Szabo, Jean-Claude Bouillon
  • 1967 : Le départ , de Jerzy Skolimowski, avec Catherine Duport, Jacqueline Bir
  • 1967 : La Chinoise , de Jean-Luc Godard, avec Anne Wiazemsky, Juliet Berto, Michel Semeniakov
  • 1967 : Week-end , de Jean-Luc Godard, avec Jean Yanne, Mireille Darc, Jean-Pierre Kalfon, Valérie Lagrange
  • 1968 : Baisers volés , de François Truffaut, avec Delphine Seyrig, Claude Jade, Michael Lonsdale, Harry Max
  • 1969 : Porcherie , de Pier Paolo Pasolini, avec Pierre Clémenti, Alberto Lionello, Ugo Tognazzi
  • 1970 : Domicile conjugal , de François Truffaut, avec Claude Jade, Daniel Ceccaldi, Claire Duhamel
  • 1971 : Out 1 , de Jacques Rivette, avec Michael Lonsdale, Juliet Berto, Jean Bouise, Bernadette Lafont
  • 1971 : Les deux Anglaises et le continent , de François Truffaut, avec Kika Markham, Stacy Tendeter, Philippe Léotard
  • 1972 : Le dernier tango à Paris de Bernardo Bertolucci, avec Marlon Brando, Maria Schneider
  • 1973 : La Maman et la Putain de Jean Eustache, avec Bernadette Lafont, Françoise Lebrun, Isabelle Weingarten
  • 1973 : La Nuit américaine , de François Truffaut, avec Jacqueline Bisset, Valentina Cortese, Jean-Pierre Aumont
  • 1979 : L'Amour en fuite , de François Truffaut, avec Marie-France Pisier, Claude Jade, Dani, Dorothée
  • 1983 : Rebelote , de Jacques Richard, avec Olga Georges-Picot, Tina Aumont, Mado Maurin
  • 1987 : 36 fillette , de Catherine Breillat, avec Etienne Chicot, Delphine Zentout, Jean-François Stévenin
  • 1987 : Jane B par Agnès V , d'Agnès Varda, avec Jane Birkin, Philippe Léotard, Laura Betti, Alain Souchon, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Demy
  • 1988 : La couleur du vent , de Pierre Granier-Deferre, avec Elisabeth Bourgine, Fabrice Luchini, Philippe Léotard
  • 1990 : J'ai engagé un tueur , d'Aki Kaurismäki, avec Margi Clarke, Kenneth Culley
  • 1991 : Paris s'éveille, d'Olivier Assayas , avec Judith Godrèche, Thommas Langmann, Martin Lamotte
  • 1992 : La Vie de bohème, de Aki Kaurismaki, avec Evelyne Didi, Matti Pallonpaa
  • 1993 : La naissance de l'amour , de Philippe Garrel, avec Johanna Ter-Steege Marie-Paule Laval, Dominique Raymond, Lou Castel
  • 1994 : Personne ne m'aime, de Marion Vernoux, avec Bernadette Lafont, Lio, Bulle Ogier, Michèle Laroque
  • 1995 : Le journal du séducteur , de Danielle Dubroux, avec Chiara Mastroianni, Melvil Poupaud, Hubert Saint-Macary, Serge Merlin, Mathieu Amalric
  • 1996 : Mon homme, de Bertrand Blier, avec Anouk Grinberg, Gérard Lanvin, Valeria Bruni Tedeschi
  • 1996 : Irma Vep de Olivier Assayas, avec Maggie Cheung, Nathalie Richard, Antoine Basler
  • 1997 : Pour rire ! de Lucas Belvaux, avec Antoine Chappey, Françoise Lebrun, Tonie Marshall
  • 1998 : Elisabeth , de Shekar Kapur, avec Fanny Ardant, Richard Attenborough
  • 1999 : Innocent, de Costa Natsis, avec Jacques Bonnaffé, Caroline Ducey, Elisabeth Depardieu, François Berléand
  • 2000 : Une Affaire de goût , de Bernard Rapp, avec Bernard Giraudeau, Jean-Pierre Lorit, Florence Thomassin, Charles Berling
  • 2000 : L'Affaire Marcorelle , de Serge Le Péron, avec Irène Jacob, Mathieu Amalric
  • 2001 : Et là-bas, quelle heure est-il ? (Ni neibian jidian) , de Tsai Ming-liang avec Lee Kang-sheng, Chen Shiang-chyi
  • 2001 : Le Pornographe , de Bertrand Bonello, avec Jérémie Rénier, Alice Houri, Dominique Blanc, Catherine Mouchet
  • 2001 : La Guerre à Paris , de Yolande Zauberman avec Jérémie Renier, Elodie Bouchez
  • 2004 : Folle embellie , de Dominique Cabréra avec Marilyne Canto
  • 2005 : J'ai vu tuer Ben Barka de Serge Le Péron

Jean-Pierre Léaud dans Out 1 de Jacques Rivette

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux