Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Model Shop film américain réalisé par Jacques Demy et sorti en 1969.

Analyse

A Venice (Los Angeles), George Matthews, architecte au chômage, est menacé de voir sa voiture de sport saisie s'il ne paye pas 100 $ dans un bref délai ; il se dispute à ce sujet avec son amie, George vit avec Gloria, une aspirante comédienne, plus "réaliste" que lui, puis part en quête de l'argent. Au cours de cette quête, il apprend, en téléphonant à ses parents, qu'il a reçu sa feuille de route pour le Vietnam et rencontre une belle femme mystérieuse, vêtue d’une robe blanche et décide de la suivre. Un ami musicien lui prête les 100 $ dont il a besoin, mais il va en dépenser une partie à l'endroit où il découvre que Lola travaille en posant pour des photos sexy, un model shop.

À nouveau seul, George retourne au Model Shop et réclame Lola. Elle se confie à lui: elle travaille pour payer son retour en France où vit son fils. Il l'invite à boire un verre et lui avoue l'aimer. Émue, elle se refuse à se laisser aller à l'aimer. Pourtant, ils passent la nuit ensemble. Cette expérience donne à Lola le courage de lutter. Pour lui permettre de repartir en France, il lui donne l’argent qu’il a réussi à emprunter. Au petit matin, George rentre chez lui. Gloria le quitte pour un autre homme. Sa voiture est saisie. Il appelle chez Lola, veut lui demander de rester, mais elle est déjà partie.

Le personnage de Lola est la suite de celui, déjà interprété par Anouk Aimé 8 ans plus tôt, dans le film homonyme Lola (1961). Jacques Demy déclare : « Si on a vu Lola, c’est mieux, comme quelqu’un qu’on retrouve, qu’on rencontre comme ça, après une longue absence. Ça me plaisait beaucoup de faire quelque chose sur le fidélité, la fidélité à un souvenir et d’y mêler mes souvenirs de Nantes. »

Si la vitrine écarlate et les lettres peintes « model studio» n'apparaissent qu'après une demi-heure de film, c'est là, dans cette chambre-décor lovée au bout d'un long couloir sombre et labyrinthique que, sous le couvert d'un échange très réglé, rôles codifiés, une procédure, un prix, les deux personnages vont la première fois s'adresser la parole. La séance de photos est étonnante. I pousse certes sur l'obturateur de l'appareil, mais on peut dire que ce n'est pas George, étonnamment passif, comme figé dans un mélange d'inexpérience et d'excitation paralysante, qui prend les photos, mais presque Lola elle-même. Modèle et metteuse en scène, c'est elle qui mène la danse, prend l'initiative, propose les poses, va jusqu'à ajuster les spotlights.

Au-delà de ce qui relie « Lola » et « Model Shop », ce qui distingue les deux films s'enracine dans les différences fondamentales entre les villes et les sociétés où ils se déroulent. « Lola » est un film pédestre dans une ville encore architecturalement et urbanistiquement très liée à la fin du dix-neuvième siècle par la statuaire, les fers forgés et les dorures du passage Pommeraye. Par contraste Los Angeles est une ville d'un autre siècle, orthogonale et fonctionnelle, étirée horizontalement dans l'espace et prioritairement dévolue à l' automobile. Au début du film, le principal souci de George est de sauver des griffes des recouvreurs de dettes sa voiture sans laquelle, dans cette ville, il serait quasi exclu ou handicapé. Plus tard, au cours d'une très belle scène qui fait suite à sa deuxième rencontre avec Lola au model studio, c'est sur le parking arrière du bâtiment, de décapotable à décapotable, chacun au volant de sa «belle américaine», que l'ex-étudiant en architecture californien et l'ex-danseuse de cabaret des bords de la Loire s'avouent leurs vraies identités et que le premier déclare sa flamme à la seconde.

Model Shop est le chef-d’œuvre secret de la filmographie de Jacques Demy, son film le plus désenchanté et mélancolique. Jacques Demy propose là une des analyses les plus lucides et pertinentes sur les boule­versements des années 1960, violence des rapports sociaux, impossibilité existentielle du couple.

Distribution

  • Anouk Aimée : Lola
  • Gary Lockwood : George Matthews
  • Alexandra Hay : Gloria
  • Carol Cole : Barbara (colocataire de Lola)
  • Tom Holland : Gerry (ami de Gloria)
  • Neil Elliot : Fred
  • Duke Hobbie : David
  • Craig Littler : Rob
  • Jon Lawson : Tony
  • Jean Sorel : Secrétaire
  • Jacqueline Miller : Model N°1
  • Anne Randall : Model N°2

Fiche technique

  • Titre : Model Shop
  • Réalisation : Jacques Demy
  • Scénario : Jacques Demy
  • Musique : groupe Spirit
  • Production : Columbia Pictures Corporation
  • Durée : 85 minutes
  • Date de sortie : 14 mai 1969
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux