Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Nouvelle vague , film franco-suisse réalisé par Jean-Luc Godard et sorti en 1990.

Analyse

Une femme riche, belle, autoritaire, active, renverse un homme sur la route. Elle le ramène chez elle, le prend en charge, le loge dans son luxueux duplex au cœur de la ville animée... caressée par le plaisir et les dollars... Ils deviennent amants. Il la laisse faire, lointain, faible, mou. Elle laisse peu à peu tomber ses affaires à cause de son dégoût (à lui) de la vie. L'été arrive. Ils vont au bord de la mer. Il n'aime plus la vie, elle se met en colère. Ils font une promenade en bateau. Il tombe à l'eau. Il ne sait pas nager. Elle le regarde se noyer sans bouger. Puis elle reprend sa vie active. Avec succès.

Un jour, un homme arrive, qui ressemble à l'autre. C'est d'ailleurs mon frère, dit-il, j'ai assisté à la noyade. Il menace de faire un scandale. Le deuxième homme est actif, entreprenant. Elle lui propose de travailler dans sa société. Ils deviennent amants. C'est lui maintenant qui dirige tout tandis qu'elle se laisse aller. Été au bord de la mer. Ils partent en bateau. Scène inverse de la noyade : il la sauve alors qu'elle se laissait couler. Quelques jours après, elle le regarde et alors, dans le deuxième homme, elle reconnaît le premier.

Œuvre à la beauté plastique indéniable, doublée d’une BO exceptionnellement travaillée

Époustouflante suite de musiques parsemées de citations chères à Godard et notamment dites par Alain Delon, Domiziana Giordano, Roland Amstutz et Laurence Côte. Certaines, hypnotiques à force d’être récurrentes telles les images de cette histoire qui semble recommencer... Ce ne sont peut-être que d’oniriques souvenirs et sensations comme seul le cerveau humain peut en produire. Qu’on l’aime ou pas, Alain Delon incarne magnifiquement les multiples reflets chatoyants à la surface des intangibles mystères et secrets de l’âme...

Citations
  • Richard Lennox : « Rattrape la vague qui se retire et reflue en eau claire…Le souvenir est le seul enfer auquel nous sommes condamnés en toute innocence. »
  • Roger Lennox : « Le souvenir est le seul paradis dont nous ne pouvons être chassés. »
  • « Avant de nous rencontrer, nous étions déjà infidèles l’un à l’autre. »
  • Dorothy Parker : « Les hommes organisent le mystère et les femmes trouvent le secret. »
  • Raoul Dorfman : « Elle ne soupçonne pas à quel point elle est parfois entourée, même lorsqu’elle se croit seule avec son bien-aimé il y a là avec eux beaucoup de gens, ses anciens amants, ses futurs… »
  • - « Que faites-vous là ? »
    - Roger Lennox : « Je fais pitié. »

Distribution

  • Alain Delon : Lui, Roger Lennox et Richard Lennox
  • Domiziana Giordano : Elle, Elena Torlato-Favrini
  • Roland Amstutz : Jules, le jardinier
  • Laurence Côte : Cécile, la gouvernante
  • Jacques Dacqmine : Le PDG
  • Christophe Odent : Raoul Dorfman, l'avocat
  • Laurence Guerre : Della, la secrétaire
  • Joseph Lisbona : Le docteur Parker
  • Laure Killing : Dorothy Parker, la femme du docteur
  • Véronique Muller : L'amie de Raoul n° 1
  • Maria Pitarresi : L'amie de Raoul n° 2
  • Jacques Viallette : Le directeur de l'usine
  • Brigitte Marvine : La journaliste du restaurant

Fiche technique

  • Titre : Nouvelle vague
  • Réalisation : Jean-Luc Godard
  • Scénario : Jean-Luc Godard
  • Musiques additionnelles :
  • Paolo Conte : Blue Tango
  • David Darling : Far Away Lights, Solo Cello, Clouds, Solo Cello And Voice
  • Gabrielle Ferri : A Zaza
  • Paul Giger : Crossing
  • Paul Hindemith : Mathis der Maler (Grablegung), Trauermusik, Mathis der Maler (Versuchung des heiligen Antonius), Sonate für Viola (1937), Sonate für Bratsche allein Op. 25/1
  • Heinz Holliger : Trema für Violoncello solo
  • Werner Pirchner : Kammer-Symphonie, Sonate vom rauen Leben, Do You Know Emperor Joe, Kleine Messe um „C“ für den lieben Gott
  • Dino Saluzzi : Winter, Transmutation, Andina
  • Arnold Schoenberg : Verklärte Nacht
  • Jean Schwartz : Charta Koa
  • Patti Smith : Distant Fingers
  • Photographie : William Lubtchansky, Christophe Pollock, Frank Messmer, Hélène Sebillotte, Guy Antoine Boleat, Pierre Speyer, Jean-Michel Vincent, Jim Howe, Richard Weber
  • Montage : Jean-Luc Godard
  • Pays d’origine : France , Suisse
  • Producteur délégué : Alain Sarde
  • Durée : 90 minutes
  • Dates de sortie :
    • 23 mai 1990 en France
    • 29 septembre 1990 aux USA
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux