Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

William Friedkin est un réalisateur, scénariste et producteur de film américain, né le 29 août 1935 à Chicago (Illinois, États-Unis).

Filmographie comme Réalisateur

  • 1962 : The People vs. Paul Crump (TV)
  • 1965 : Time-Life Specials: The March of Time (série TV)
  • 1967 : Good Times
  • 1968 : L'Anniversaire (The Birthday Party)
  • 1968 : The Night They Raided Minsky's
  • 1970 : Les Garçons de la bande (The Boys in the Band)
  • 1971 : French Connection (The French Connection)
  • 1973 : L'Exorciste? (The Exorcist)
  • 1974 : Fritz Lang Interviewed by William Friedkin
  • 1977 : Le Convoi de la peur (Sorcerer)
  • 1978 : Têtes vides cherchent coffres pleins (The Brink's Job)
  • 1980 : La Chasse (Cruising)
  • 1983 : Le Coup du siècle (Deal of the Century)
  • 1985 : Police fédérale Los Angeles (To Live and Die in L.A.)
  • 1986 : C.A.T. Squad (TV)
  • 1988 : C.A.T. Squad: Python Wolf (TV)
  • 1988 : Le Sang du châtiment (Rampage)
  • 1990 : La Nurse (The Guardian)
  • 1994 : Blue Chips
  • 1994 : Jailbreakers (TV)
  • 1995 : Jade
  • 1997 : Douze hommes en colère (12 Angry Men) (TV)
  • 2000 : L'Enfer du devoir (Rules of Engagement)
  • 2003 : Traqué (The Hunted)
  • 2006 : Bug

Biographie

William Friedkin apprend le métier de réalisateur sur les plateaux de télévision dès l'âge de 17 ans. Il se spécialise dans le documentaire, puis réalise un épisode de la série Alfred Hitchcock présente. Il a 27 ans lorsqu'il tourne son premier long métrage, Good Times, en 1967. Entre 1968 et 1970, il adapte trois pièces de théâtre à succès : L'Anniversaire, The Night they raided Minsky's et Les Garçons de la bande, qui aborde le thème de l'homosexualité.

Mais c'est French Connection, qui le propulse sur le devant de la scène en 1971. Ce film policier sur fond de trafic de drogue reçoit cinq Oscars dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. A la suite de ce succès, il dispose de moyens considérables pour tourner L'Exorciste (1973). Ce classique du film d'épouvante se classe en tête de tous les box-offices et remet au goût du jour ce genre cinématographique. William Friedkin semble transformer tout ce qu'il touche en or. Pourtant, il suspend ses activités durant quelques années. C'est avec Le Convoi de la peur, remake américain du Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot, qu'il fait son retour derrière la caméra en 1977, malheureusement le film est un échec commercial. Côté vie privée, il épouse Jeanne Moreau, dont il divorce rapidement.

Au tournant des années 70-80, il se réoriente vers le registre policier, empruntant différentes voies comme la comédie (Têtes vides cherchent coffres pleins avec Peter Falk), le scandale et la provocation (La Chasse - Cruising qui souleva l'indignation parmi la communauté homosexuelle de New York en 1980) ou encore le réalisme (Police féderale Los Angeles, dans lequel on retrouvera une scène de poursuite automobile aussi mémorable que celle de French Connection). De retour dans le domaine de l'épouvante, il signe Le Sang du chatiment (1988) et La Nurse (1990), qui ne rencontrent pas le succès attendu. Il en va de même pour Jade (1995) qui s'inscrit dans la mouvance du thriller érotique.

Après le très controversé film de procès militaire L'Enfer du devoir sorti en 2000, William Friedkin parvient à se réconcilier avec la critique en réalisant l'efficace et nerveux Traqué (2003), thriller dans lequel s'affrontent Tommy Lee Jones et Benicio Del Toro, et le huis clos Bug, présenté à La Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2006.

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux