Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Kinji Fukasaku (深作欣二 Fukasaku Kinji) (1930-2003) est un acteur, un scénariste et un réalisateur de cinéma japonais.

Biographie

Kinji Fukasaku est né le 3 juillet 1930 à Mito, dans la préfecture d'Ibaraki au Japon.

Il est très tôt confronté à la violence en travaillant durant la Seconde Guerre mondiale dans une fabrique d'armes. Après ses études universitaires, il commence sa carrière en 1953 dans l'important studio japonais Toei comme assistant réalisateur. Il passe à la réalisation en 1961 avec la série du Detective Vagabond.

Il repopularise le genre traditionnel, le "Yakusa-eiga". Ses principaux films de cette époque sont Gangsters en plein jour, Hommes, porcs et loups et Le Caïd de Yokohama. Il réalise les scènes de combat aérien du film américain Tora! Tora! Tora!

Ses thèmes de prédilection sont l'après guerre et la transformation de de la société japonaise. Dans les années 1970, il transforme l'image classique du yakuza guidé par l'honneur en celle du gangster mené par l'appât du gain avec des films très violents comme Le Cimetiere de la morale ou Combat sans code d'honneur en 1973. Ce dernier est un succès critique et commercial qui donnera lieu à quatre suites.

Il s'oriente avec ses films suivants vers le film de samuraïs et la science-fiction.

En 2000, il réalise une satire violente de la société japonaise avec Battle Royale. Il commence le tournage de la suite Battle Royale 2 mais doit abandonner à la suite d'un cancer. Son fils, Kenta Fukasaku, prend le relais et finit le film en hommage. Fukasaku meurt à Tōkyō le 12 janvier 2003 d'un cancer de la prostate sans voir terminé le film.

Il a influencé de nombreux réalisateurs dont Takeshi Kitano, Takashi Miike, John Woo et Quentin Tarantino.

Filmographie

  • 1961 : Du rififi chez les truands (Hakuchu no buraikan)
  • 1961 : Fûraibô tantei: Misaki o wataru kuroi kaze
  • 1961 : The Drifting Detective (Fûraibô tantei: Akai tani no sangeki)
  • 1961 : Vigilante in the Funky Hat: 200,000 Yen Arm (Funky Hat no kaidanji: Nisenman-en no ude)
  • 1962 : The Proud Challenge (Hokori takaki chosen)
  • 1962 : Gang vs. G-Men (Gyangu tai G-men)
  • 1963 : Gyangu 7 (Gang domei)
  • 1964 : Jakoman and Tetsu (Jakoman to Tetsu)
  • 1964 : Hommes, porcs et loups (Ôkami to buta to ningen)
  • 1966 : Showa saidai no kaoyaku
  • 1966 : Hokkai no Abare-Ryu
  • 1966 : Odoshi
  • 1966 : Kamikaze yarô
  • 1967 : Kaisan shiki
  • 1968 : Blackmail Is My Life (Kyokatsu koso Waga Jinsei)
  • 1968 : Le Lézard noir (Kurotokage)
  • 1968 : Bakuto Kaisan-shiki
  • 1968 : La Bataille au-delà des étoiles (Gamma sango uchu daisakusen)
  • 1969 : Le Caïd de Yokohama (Nihon boryoku-dan: Kumicho)
  • 1969 : Mansion of the Black Rose (Kuro bara no yakata)
  • 1970 : If You Were Young: Rage (Kimi ga wakamono nara)
  • 1970 : Chi-zome no daimon
  • 1970 : Tora! Tora! Tora!, co-réalisé avec Richard Fleischer et Toshio Masuda
  • 1971 : Guerre des gangs à Okinawa (Bakuto gaijin butai)
  • 1972 : Hito-kiri Yota: Kyoken San-kyodai
  • 1972 : Sous les drapeaux, l'enfer (Gunki hatameku motoni)
  • 1972 : Okita le pourfendeur: Yakuza Moderne (Gendai yakuza: hito-kiri yota)
  • 1973 : Combat sans code d'honneur (Jingi naki tatakai - The Yakuza Papers, Vol. 1)
  • 1973 : The Yakuza Papers, Vol. 2: Deadly Fight in Hiroshima (Jingi naki tatakai: Hiroshima shito hen)
  • 1973 : The Yakuza Papers, Vol. 3: Proxy War (Jingi naki tatakai: Dairi senso)
  • 1974 : The Yakuza Papers, Vol. 4: Police Tactics (Jingi naki tatakai: Chojo sakusen)
  • 1974 : The Yakuza Papers, Vol. 5: Final Episode (Jingi naki tatakai: Kanketsu-hen)
  • 1974 : Shin jingi naki tatakai
  • 1975 : Shin jingi naki tatakai: Kumicho no kubi
  • 1975 : Shikingen gôdatsu
  • 1975 : Le Cimetière de la morale (Jingi no hakaba)
  • 1975 : Police contre Syndicat du crime (Kenkei tai soshiki boryoku)
  • 1976 : Tombe de yakuza et fleur de gardénia (Yakuza no hakaba: Kuchinashi no hana)
  • 1976 : Bôsô panikku: Daigekitotsu
  • 1976 : Shin jingi naki tatakai: Kumicho saigo no hi
  • 1977 : Hokuriku Proxy War (Hokuriku dairi senso)
  • 1977 : The Doberman Cop (Doberuman deka)
  • 1978 : Le Samouraï et le Shogun (Yagyû ichizoku no inbô)
  • 1978 : Les Évadés de l'espace (Uchu kara no messeji)
  • 1978 : Last of the Ako Clan (Ako-Jo danzetsu)
  • 1980 : Virus (Fukkatsu no hi)
  • 1981 : The Gate of Youth (Seishun no mon), co-réalisé avec Koreyoshi Kurahara
  • 1981 : Samurai Reincarnation (Makai tenshô)
  • 1982 : La Rivière Dotonbori (Dôtonborigawa)
  • 1982 : La Marche de Kamata (Kamata koshin-kyoku)
  • 1983 : Theatre of Life (Jinsei gekijo), co-réalisé avec Sadao Nakajima et Junya Sato
  • 1983 : La Légende des huit samourais (Satomi hakken-den)
  • 1984 : Shanghai Rhapsody (Shanhai bansukingu)
  • 1986 : House on Fire (Kataku no hito)
  • 1987 : Sure-Fire Death 4: We Will Avenge You (Hissatsu 4: Urami harashimasu)
  • 1988 : A Chaos of Flowers (Hana no ran)
  • 1992 : Triple Cross (Itsuka giragirasuruhi)
  • 1994 : Crest of Betrayal (Chushingura gaiden yotsuya kaidan)
  • 1999 : La Maison des Geishas (Omocha)
  • 2000 : Battle Royale (Batoru rowaiaru)
  • 2003 : Battle Royale 2 (Batoru rowaiaru II: Rekuiemu), co-réalisé avec Kenta Fukasaku
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux