Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Peau de banane film franco-italien réalisé par Marcel Ophüls? et sorti en 1963.

Analyse

Cathy veut venger son père en dépouillant Bontemps & Lachard, les deux ex-associés véreux de celui-ci dont ils ont causé la ruine. Elle fait appel pour cela à deux spécialistes, « Charlie Beau Sourire » et « Reynaldo » ainsi qu’à son ex-mari, Michel. Le quatuor retrouve d’abord Bontemps et leur intelligent stratagème entraîne rapidement la ruine de ce dernier. Puis Cathy, préférant ne partager la part du gâteau qu’avec Michel, dont les sentiments amoureux se réveillent, sème astucieusement ses complices Charlie et Reynaldo.

Les deux tourtereaux vengeurs retrouvent ensuite, sur la Côte d’Azur, la trace du deuxième coupable, Lachard. En mettant la main sur celui-ci, quelle n’est pas leur surprise de découvrir qu’il est toujours acoquiné avec le « vrai Bontemps. » Ils se sont trompés en escroquant le « premier Bontemps » qui n’était qu’un innocent homonyme. Ils s’empressent de réparer leur bévue en remboursant leur victime et, en revanche, réussissent admirablement à causer la ruine des authentiques escrocs « Bontemps & Lachard ».

Les aventures de Cathy et Michel ne s’arrêtent pas là, car les voilà à présent aux prises avec leurs deux ex-complices Charlie et Reynaldo qui ont, eux aussi, retrouvé leur trace et réclament leur part sans plus attendre. La présence d'esprit de Michel les lance sur une piste sans issue et le couple, débarrassé de ces importuns collaborateurs, part joyeusement dépenser l'argent récupéré.

Jeanne Moreau et Jean-Paul Belmondo, complices espiègles, semblent follement s’amuser à échafauder des stratagèmes aussi ingénieux que burlesques. Le tempo jazzy de Ward Swingle ajoute encore à la bonne humeur dégagée par nos deux « justiciers en goguette » et contribue à faire de cette comédie légère et rythmée un film réjouissant.

En digne successeur de son père Max Ophüls, Marcel Ophüls livre une comédie légère finement ciselée en réunissant à nouveau le couple vedette Moreau-Belmondo déjà protagoniste en 1960 du dramatique et durassien Moderato cantabile de Peter Brook. Ce film marque la charnière entre le cinéma traditionnel et la Nouvelle Vague dans laquelle va s'illustrer aussi bien Jeanne Moreau que Belmondo.

Distribution

  • Jean-Paul Belmondo? : Michel Thibault « Pollard »
  • Jeanne Moreau : Cathy, l'ex-femme de Michel, alias Madame Volney
  • Claude Brasseur? : Charlie Meyer dit « Beau Sourire »
  • Jean-Pierre Marielle? : Paul Reynaldo, escroc notoire
  • Gert Fröbe : Raymond Lachard (voix française : Yves Brainville)
  • Alain Cuny : Hervé Bontemps
  • Paulette Dubost : Germaine Bontemps
  • Charles Regnier : Le vrai Bontemps

Fiche technique

  • Réalisation : Marcel Ophüls?
  • Scénario : Claude Sautet d’après le roman de Charles Williams Peaux de bananes (Nothing in Her Way)
  • Adaptation : Marcel Ophuls, Claude Sautet
  • Dialoguistes : Daniel Boulanger, Marcel Ophüls, Claude Sautet
  • Musique : Boris Bassiak, Ward Swingle
  • Chanson de Cyrus Bassiak : Embrasse moi, chantée par Jeanne Moreau
  • Assistant-réalisateur : Costa-Gavras
  • Coopération technique : Claude Pinoteau?
  • Directeur de la photographie : Jean Rabier
  • Opérateur : Alain Levent, assisté de Claude Zidi et Jean-Michel Humeau
  • Montage : Monique Kirsanoff, assistée de Monique Rizzon
  • Script-girl : Annie Morel
  • Pays de production : France, Italie
  • Sociétés de production : CCM (Compania Cinematografica Mondiale, Italie), Capitole Films (France), Sud-Pacifique Films (Papeete)
  • Directeur de production : Paul-Edmond Decharme
  • Distributeur : Les Films du Jeudi
  • Format : Noir et blanc Son monophonique - 35 mm
  • Durée : 105 minutes
  • Dates de sortie :
    • 25 septembre 1963 en Italie
    • 16 octobre 1963 en France

Embrasse moi

Te fais pas de bile
te fais pas d'souci
tu sais tu sais que je t'aime
fermons fermons les persiennes
vive la nuit vive la nuit
pourvu pourvu que tu m'aimes
toute la nuit toute la vie
sous le ciel de notre lit
embrasse-moi embrasse-moi
embrasse-moi embrasse-moi

La nuit magicienne
nous a accueillis
le chat-huant miaule son cri
comme dans les histoires anciennes
vive la nuit vive la nuit
qu'à jamais l'amour nous retienne
toute la nuit toute la vie
sous le ciel de notre lit
embrasse-moi embrasse-moi
embrasse-moi embrasse-moi

La nuit souveraine
étouffe les bruits
vol fiévreux d'une chauve-souris
voilà ta joue contre la mienne
vive la nuit vive la nuit
que jamais le jour ne revienne
toute la nuit toute la nuit
sous le ciel de notre lit
embrasse-moi embrasse-moi
embrasse-moi embrasse-moi

Que la fin du monde
nous surprenne là
ta main refermée sur la mienne
ma main si petite dans la tienne
vive la vie vive la vie
jusqu'à ce que la mort nous entraîne
toute la nuit toute la vie
sous le ciel de notre lit
embrasse-moi embrasse-moi
embrasse-moi embrasse-moi

Te fais pas de bile
te fais pas d'souci
tu sais tu sais que je t'aime
Fermons fermons les persiennes
vive la nuit vive la nuit
pourvu pourvu que tu m'aimes
toute la nuit toute la vie
sous le ciel de notre lit
embrasse-moi embrasse-moi
embrasse-moi embrasse-moi

paroles de Cyrus Bassiak (Serge Rezvani); Musique : Ward Swingle

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux