Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Abbas Kiarostami (en persan : عباس کیارستمی) est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma iranien né le 22 juin 1940 à Téhéran, (Iran) et mort à Paris le 4juillet 2016.

Filmographie

  • 1970 : Le Pain et la Rue (court-métrage)
  • 1972 : La Récréation (court-métrage)
  • 1973 : Expérience
  • 1974 : Le Passager
  • 1975 : Deux solutions pour un problème (court-métrage), Moi aussi je peux (court-métrage)
  • 1976 : Le Costume de mariage (court-métrage), Les Couleurs (court-métrage)
  • 1977 : Le Rapport
  • 1978 : Solution (court-métrage)
  • 1979 : Cas numéro 1-Cas numéro 2 (court-métrage)
  • 1980 : La Rage de dents (court-métrage)
  • 1981 : Avec ou sans ordre (court-métrage)
  • 1982 : Le Chœur (court-métrage)
  • 1983 : Le Concitoyen (court-métrage)
  • 1985 : Les Premiers
  • 1987 : Où est la maison de mon ami ?
  • 1989 : Devoirs du soir
  • 1990 : Close up
  • 1992 : Et la vie continue
  • 1994 : Au travers des oliviers
  • 1995 : Repérages
  • 1997 : Le Goût de la cerise (Palme d'Or à Cannes)
  • 1999 : Le vent nous emportera
  • 2000 : Sleepers
  • 2001 : ABC Africa (documentaire)
  • 2002 : Ten
  • 2003 : Five
  • 2004 : 10 on Ten
  • 2005 Tickets
  • 2006 Les Routes de Kiarostami
  • 2006 Kargaran mashghoole karand (Scénario )
  • 2008 Shirin
  • 2010 Copie conforme (Roonevesht barabar asl ast)
  • 2012 Like Someone in Love

Récompenses

  • Prix Roberto Rossellini (1992)
  • Palme d'Or, Festival de Cannes (1997)
  • Prix Henri Langlois (2006)

Biographie

Abbas Kiarostami est un photographe (cf. livre de photos d’arbres accompagnés d’un entretien avec Michel Ciment) et un réalisateur iranien contemporain. Après avoir quitté sa famille, il devient agent de circulation pour payer ses études artistiques, ce poste lui permettra d’observer les comportements des gens et développera son intérêt pour la voiture, très présente dans la plupart de ses films (Ten…).

Il deviendra ensuite directeur de la section cinéma de l’Institut pour le Développement Intellectuel des Enfants et des Jeunes Adultes (le Kanun) ce qui lui permettra d’avoir ses premiers contacts avec le monde des enfants, d’approcher le cinéma et de réaliser, quelques années après son premier court-métrage : Le pain et la rue puis ensuite le long métrage qui le révèlera : Où est la maison de mon ami ?

La consécration internationale viendra en 1997 avec la Palme d'or (ex æquo) qu'il obtiendra pour Le Goût de la cerise.

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux