Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Abel Gance né le 25 octobre 1889 est un réalisateur, scénariste et producteur français, décédé à Paris à l'âge de 92 ans, le 10 novembre 1981.

Biographie

Abel Gance est un des pères du langage moderne, il compte parmi les trois plus grands réalisateurs de l'histoire du cinéma avec D.W.Griffith aux USA et S.M.Eisenstein? pour l'URSS. Il s'affirme dès 1918 comme un cinéaste novateur, dont le style empreint de lyrisme tranche sur la production de l'époque.

Abel Gance élabore en 1925 avec André Debrie un procédé de film avec trois caméras par juxtaposition, 40 ans avant le Cinérama qui donne une largeur d'image trois fois supérieure au format conventionnel et permet aussi un récit en trois images différentes: la Polyvision. Il mit au point à partir de 1937 avec l'opticien Pierre Angénieux le Pictographe appareil optique pour remplacer les décors par de simples maquettes ou photographies, et qui est à l'origine de l'inscrustation TV d'aujourd'hui. Enfin, en 1929/1932, il déposa un brevet la Perspective Sonore toujours avec André Debrie, ancêtre de la Stéréophonie. En 1934, il sonorisa son film Napoléon, avec ce procédé. Ses derniers travaux avant sa mort portaient sur l'Image Virtuelle.

J'accuse? et La Roue font de lui un réalisateur vedette, tandis que Napoléon est l'un des derniers grands succès français du cinéma muet. Mais le grave échec financier de La fin du monde brise sa carrière. Il est amené à tourner des films moins personnels et, bien que sa carrière compte des succès commerciaux comme Lucrèce Borgia ou La Tour de Nesle ou Austerlitz (1960), il ne retrouvera jamais le prestige qui était le sien. Kurosawa et Copolla n'ont jamais caché leur admiration pour Gance.

Il a eu comme secrétaire et assistante Nelly Kaplan.

Filmographie (Réalisateur)

  • 1916 : La folie du docteur Tube
  • 1917 : Barberousse
  • 1918 : La Dixième symphonie
  • 1918 : Mater Dolorosa
  • 1919 : J'accuse
  • 1922 : La Roue
  • 1924 : Au secours !
  • 1927 : Napoléon
  • 1931 : La fin du monde
  • 1934 : La Dame aux camélias
  • 1935 : Le Roman d'un jeune homme pauvre
  • 1935 : Lucrèce Borgia
  • 1935 : Jérôme Perreau, héros des barricades
  • 1935 : Napoléon (version remaniée du film de 1927)
  • 1936 : Le Voleur de femmes
  • 1936 : Un grand amour de Beethoven
  • 1938 : J'accuse
  • 1939 : Louise
  • 1940 : Paradis perdu
  • 1941 : Vénus aveugle
  • 1943 : Le Capitaine Fracasse
  • 1953 : Quatorze juillet (court métrage)
  • 1953 : Lumière et l'invention du cinématographe
  • 1953 : Lumière (pour la télévision)
  • 1954 : La Tour de Nesle
  • 1956 : Magirama (avec Nelly Kaplan)
  • 1960 : Austerlitz
  • 1963 : Cyrano et d'Artagnan
  • 1966 : Marie Tudor (1966) (pour la télévision)
  • 1967 : Valmy (TV) (pour la télévision terminé par Jean Cherasse)
  • 1971 : Bonaparte et la révolution (version remaniée du Napoléon de 1927 et 1935)
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux