Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Lars von Trier est un réalisateur de cinéma danois, né le 13 avril 1956 à Copenhague

Filmographie sélective

  • 1977 : Le Jardinier d'orchidées (Orchidégartneren)
  • 1979 : Menthe - La bienheureuse
  • 1980 : Nocturne
  • 1981 : Le Dernier Détail
  • 1982 : Images d'une libération (Befrielsesbilleder)
  • 1984 : Element of crime (Forbrydelsens element)
  • 1988 : Epidemic
  • 1988 : Médea
  • 1991 : Europa
  • 1994 : L'Hôpital et ses fantômes (Ridget), feuilleton
  • 1996 : Breaking the Waves
  • 1997 : L'Hôpital et ses fantômes - 2 (Ridget 2), feuilleton
  • 1998 : Les Idiots (Idioterne)
  • 2000 : Dancer in the Dark
  • 2003 : Dogville
  • 2004 : 5 Obstructions, épisode The Perfect Human : Avedøre, Denmark
  • 2005 : Manderlay
  • 2006 : Le Direktør (Direktøren for det hele)
  • 2007 : Erik Nietzsche, mes années de jeunesse, de Jacob Thuesen (De unge år: Erik Nietzsche sagaen del 1) - Scénario et voix off.
  • 2007 : Chacun son cinéma (film collectif), court métrage Occupations
  • 2009 : Antichrist
  • 2011 : Melancholia
  • 2013 : Nymphomaniac

Biographie

Son style est très influencé par les maîtres de l'école scandinave : Dreyer, Bergman. De son véritablement nom Lars Trier (il ajoutera le « von » aristocratique durant ses années d'école de cinéma), ce réalisateur et scénariste est aussi un des fondateurs du Dogme95 , avec d’autres cinéastes danois, dont Thomas Vinterberg (Festen). Ce dogme définit en 10 règles précises une façon de filmer. Les films « dogmatiques » selon ce mouvement répondent à un style de réalisation épuré, simplifié : pas ou peu de montage, prise de son en direct, filmé caméra sur épaule.

Mais avant le Dogme, Lars Van Trier a réalisé deux courts métrages The orchid gardener et Mantes la bienheureuse qui lui permirent d’intégrer le prestigieux Danish Film Institute. Durant ses études, il réalise trois nouveaux court métrages, avant de se lancer dans la réalisation de clips vidéo et spots publicitaires. En 1984, il sort son premier long métrage Element of crime, premier volet d’une trilogie du "E", l’Europe et la perte de la personnalité. Element of crime sera récompensé par le grand prix de la commission supérieure technique à Cannes.

Von Trier cherche fréquemment à réinterprété des genre très codifiés tels que la comédie musicale (Dancer in the Dark), le film noir (The Element of Crime) ou le film d'épouvante (L'Hôpital et ses fantômes) en leur imprimant un style très personnel.

En 1997, son film Breaking the Waves remporte le César du meilleur film étranger. En 2000, Dancer in the Dark reçoit la Palme d'or à Cannes et Björk, l'actrice principale, reçoit le prix d'interprétation féminine. Créateur de la société Zentropa et sa branche X, Puzzy Power produisant du porno destiné aux femmes et homosexuels et qui veut rompre avec certains clichés du porno actuel.

Depuis quelques années, Lars von Trier a entrepris un projet atypique intitulé « Dimension » : filmer régulièrement des acteurs pendant 30 ans à raison de deux à trois minutes chaque année. Ce film à la trame policière dont l'histoire est écrite au fur et à mesure devrait être achevé en 2024.

Suivront Epidemic en 1987 et Europa en 1990. Avec Breaking the waves en 1996, von Trier entame une nouvelle triologie "Coeurs d’or". Les idiots en 1997 et Dancer in the dark en 2000 clôturent ce tryptique.

Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux