Recherchez sur ce site

Sommaire (edit)

Le cinéma

Liens

Développé grâce à: pmwiki.org

Changements Récents Version imprimable Edition

Pierre Bost est un scénariste français (Lasalle 1901- Paris 1975)

Romancier, journaliste et auteur dramatique français, Pierre Bost débuta au théâtre du Vieux-Colombier avec une comédie : « L'Imbécile », puis se tourna vers le roman dont ce premier titre. Au début des années 40, il écrivit un grand nombre de scénarios et de dialogues de films ( souvent avec son complice Jean Aurenche ) dont certains restent célèbres comme « La Traversée de Paris », « La Jument verte », « Le Chemin des écoliers », le système " Aurenchébost " se met en place.

L'équipe Aurenche-Bost devient un gage de qualité. Leurs scénarios, solidement charpentés et laissant peu de place à l'improvisation, permettent la conception des plus grands films de Jean Delannoy (La symphonie pastorale, 1946 ; Notre-Dame de Paris, 1956), de René Clément (Jeux interdits, 1951 ; Gervaise, 1955 ; Paris brûle-t-il ?, 1966) et, bien sûr, de Claude Autant-Lara (La diable au corps, 1947 ; Le rouge et le noir, 1954 ; La traversée de Paris, 1956).

L'arrivée de la Nouvelle Vague signe la fin de cette époque dorée. François Truffaut, dans Les cahiers du cinéma, s'en prend à cette certaine tendance du cinéma français incarnée par Jean Aurenche et Pierre Bost (à savoir les films de scénaristes tournés en studio par des réalisateurs éprouvés). Après une éclipse de six ans, le duo est pourtant ressuscité par Bertrand Tavernier avec L'horloger de Saint-Paul (1974), le dernier film de Pierre Bost.

Filmographie

Pierre Bost a écrit de très nombreux , scénarios (souvent en collaboration avec Jean Aurenche) et , dialogues de films:

  • L’héritier des Mondésir de Albert Valentin ( 1939 ) , d' après une idée originale de Lucien Guidice , scénario : Jean Aurenche et Lucien Guidice , dialogues : Pierre Bost.
  • Croisières sidérales de André Zwoboda ( 1941 ) , scénario : Pierre Guerlais , dialogues : Pierre Bost
  • L’homme qui joue avec le feu de Jean de Limur ( 1942 ) , scénario : Pierre Guerlais , dialogues : Pierre Bost
  • Dernier atout de Jacques Becker ( 1942 ) , scénario : Maurice Aubergé , dialogues : Pierre Bost
  • La chèvre d’or de René Barberis ( 1942 ) , d' après un roman de Paul Arène , scénario : René Barberis , dialogues : Pierre Bost
  • Madame et la mort de Louis Daquin ( 1943 ) , d' après le roman de Pierre Véry , scénario : Marcel Aymé , dialogues : Pierre Bost
  • Douce de Claude Autant-Lara ( 1943 ) , d' après le roman de Michel Davet , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Une étoile sous le soleil de André Swoboda ( 1943 ) , scénario : René Wheeler , dialogues : Pierre Bost
  • Le diable au corps de Claude Autant-Lara ( 1946 ) , d' après le roman de Raymond Radiguet , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • La symphonie pastorale de Jean Delannoy ( 1946 ) , d' après le roman d’André Gide , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et Jean Delannoy , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost.
  • La septième porte de André Swoboda ( 1946 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Patrie de Louis Daquin ( 1946 ) , d' après la pièce de Victorien Sardou , scénario : Charles Spaak , dialogues : Pierre Bost
  • Au-delà des grilles de René Clément ( 1948 ) , scénario : Alfredo Guarini, Cesare Zavattini et Suso Cecchi d’Amico. , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Occupe-toi d’Amélie de Claude Autant-Lara ( 1949 ) , d' après le vaudeville de Georges Feydeau , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Dieu a besoin des hommes de Jean Delannoy ( 1950 ) , d' après un roman Un recteur dans l’île de Sein de Henri Queffélec , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le château de verre de René Clément ( 1950 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • L’auberge rouge de Claude Autant-Lara ( 1951 ) , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost
  • Jeux interdits de René Clément ( 1951 ) , d' après le roman de François Boyer. , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et René Clément , dialogues : Jean Aurenche, Pierre Bost et René Clément
  • Les sept péchés capitaux. Sketch La luxure de Yves Allégret ( 1951 ) , scénario : Yves Allégret, Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Yves Allégret, Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Les sept péchés capitaux. Sketch L’orgueil de Claude Autant-Lara ( 1951 ) , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Destinées. Sketch Jeanne de Jean Delannoy ( 1952 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • La maison du silence de G.W. Pabst ( 1952 ) , d' après une histoire de Cesare Zavattini , scénario : G.W. Pabst , dialogues : Pierre Bost
  • Les orgueilleux de Yves Allégret ( 1953 ) , d' après un sujet (« Typhus ») de Jean-Paul Sartre , scénario : Yves Allégret et Jean Aurenche , dialogues : Jean Aurenche, Pierre Bost et Jean Clouzot
  • Le blé en herbe de Claude Autant-Lara ( 1953 ) , d' après le roman de Colette , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Une fille nommée Madeleine de Augusto Genina ( 1954 ) , d' après la pièce de théâtre Servant of God de Madeleine Masson di Bellavale , scénario : Pierre Bost, Alessandro di Stefani, Augusto Genina, Giorgio Prosperi , dialogues : Pierre Bost
  • Le rouge et le noir de Claude Autant-Lara ( 1954 ) , d' après le roman de Stendhal , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Don Juan de John Berry ( 1955 , scénario : Marcel Clavel et Jacques Emmanuel. , dialogues : Pierre Bost et Jacques Laurent
  • Chiens perdus sans collier de Jean Delannoy ( 1955 ) , d' après le roman de Gilbert Cesbron , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et François Boyer , dialogues : Jean Aurenche, Pierre Bost et François Boyer
  • Gervaise de René Clément ( 1955 ) , d' après le roman L’assommoir d’Emile Zola , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • La traversée de Paris de Claude Autant-Lara ( 1956 ) , d' après la nouvelle de Marcel Aymé , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • En cas de malheur de Claude Autant-Lara ( 1957 ) , d' après le roman de Georges Simenon , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Œil pour œil de André Cayatte ( 1957 ) , scénario : André Cayatte , dialogues : Pierre Bost
  • Le joueur de Claude Autant-Lara ( 1958 ) , d' après le roman de F. Dostoïevski , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et François Boyer , dialogues : Jean Aurenche, Pierre Bost et François Boyer
  • Le chemin des écoliers de Michel Boisrond ( 1959 ) , d' après le roman de Marcel Aymé , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • La jument verte de Claude Autant-Lara ( 1959 ) , d' après le roman de Marcel Aymé , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Les régates de San Francisco de Claude Autant-Lara ( 1959 ) , d' après le roman de Pier Antonio Quarantotti Gambini , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • The Power and the Glory (film pour la télévision) de Carmen Capalbo ( 1959 ) , d' après un roman de Graham Greene Adaptation de Pierre Bost
  • Quelle joie de vivre ! de René Clément ( 1960 ) , scénario : Léonardo Bienvenutti et Pierre Bost , dialogues : Pierre Bost
  • Tu ne me tueras point de Claude Autant-Lara ( 1960 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le crime ne paie pas. Sketch Le masque de Gérard Oury ( 1961 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le rendez-vous de Jean Delannoy ( 1961 ) , d' après le roman The Man with Two Wives de Patrick Quentin , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le meurtrier de Claude Autant-Lara ( 1962 ) , d' après le roman The Blunderer de Patricia Highsmith. , scénario : Jean Aurenche , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le magot de Joséfa de Claude Autant-Lara ( 1963 ) , d' après le roman de Catherine Claude , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Bernard Dimey
  • Les amitiés particulières de Jean Delannoy ( 1964 ) , d' après le roman de Roger Peyrefitte , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Pierre Bost
  • Humour noir. Sketch« La bestiole » de Claude Autant-Lara ( 1965 ) , d' après une histoire de Guy de Maupassant , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Paris brûle-t-il ? de René Clément ( 1966 ) , d' après le roman de Dominique Lapierre et Larry Collins , scénario : Jean Aurenche, Claude Brulé, Pierre Bost, Francis Ford Coppola et Gore Vidal , dialogues : Marcel Moussy et Beate Von Molo
  • Le franciscain de Bourges de Claude Autant-Lara ( 1967 ) , d' après le roman de Marc Tolenado , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • François Malgorn, séminariste ou celui qui n’était pas appelé (film pour la télévision) de Yves-André Hubert ( 1972 ) , d' après un roman de Henri Queffélec , scénario : Pierre Bost , dialogues : Pierre Bost
  • Le château perdu (film pour la télévision) de François Chatel ( 1973 ) , d' après la pièce de théâtre de Claude-André Puget , scénario : Pierre Bost
  • L’Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier ( 1973 ) , d' après le roman L’Horloger d’Everton de Georges Simenon , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et Bertrand Tavernier , dialogues : Jean Aurenche, Pierre Bost et Bertrand Tavernier
  • Molière pour rire et pour pleure (série pour la télévision) Épisodes : « L’Affaire “Tartuffe” » et « Les feux de l’enfer ». de Marcel Camus ( 1973 ) , scénario : Jean Aurenche et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Lucien Leuwen (film pour la télévision) de Claude Autant-Lara ( 1973 ) , d' après le roman de Stendhal , scénario : Jean Aurenche, Claude Autant-Lara et Pierre Bost , dialogues : Jean Aurenche et Pierre Bost
  • Le juge et l’assassin de Bertrand Tavernier ( 1976 ) , scénario : Jean Aurenche, Pierre Bost et Bertrand Tavernier , dialogues : Jean Aurenche et Bertrand Tavernier

Biographie détaillée

  • 1901 Naissance de Pierre Bost à Lasalle (Gers) le 5 septembre, le deuxième d’une famille de dix enfants, mais l’aîné des trois garçons. Il est le fils de Charles Bost, pasteur et historien de renom, spécialiste de l’histoire protestante.
  • 1923 Le 31 octobre, il fait jouer sa première pièce (une comédie en quatre actes), L’imbécile, au Théâtre du Vieux-Colombier. Dans un compte rendu à La Revue hebdomadaire, François Mauriac écrit : « Il est admirable qu’à vingt-deux ans, M. Pierre Bost ait la connaissance d’une vérité si amère ».
  • 1924 Il publie aux éditions Fast un premier roman, Homicide par imprudence, et, en décembre, aux éditions de la Nouvelle Revue française, un premier recueil de nouvelles, Hercule et Mademoiselle. Homicide par imprudence est dédié à Jean-Antoine Pourtier, Emmanuel Robin (le futur romancier d’Accusé, lève-toi, 1929 ; Robin dédiera son roman à Pierre Bost) et Emmanuel Signoret. L’ouvrage obtient le Prix des amis des lettres françaises.
  • 1926 Il publie aux éditions de la Nouvelle Revue française le roman Crise de croissance.
  • 1928 En juin, il publie, aux éditions de la Nouvelle Revue française, le roman Faillite. Publication, dans la collection « Le cinéma romanesque » aux éditions Gallimard, de La Passion et la mort de Jeanne d’Arc, d’après le film de Dreyer. L’ouvrage comporte des préfaces de Valentine Hugo, Jean Cocteau, Jacques de Lacretelle et Paul Morand. Pierre Bost tient la chronique « Vues de Paris » dans Le Journal du Havre et la chronique « Cette semaine… » dans Les Nouvelles Littéraires.
  • 1934 Chronique « Le cinéma » dans Les Annales politiques et littéraires.
  • 1939 Écrit les dialogues d’un film d’Albert Valentin, L’héritier des Mondésir, avec Fernandel. Le scénario est rédigé par Jean Aurenche et Lucien Guidice. Il s’agit de la première collaboration de Pierre Bost au cinéma. À partir de cette date, Bost écrira pour le cinéma jusqu’à la fin de sa vie.
  • 1940 Le 19 juin, il est fait prisonnier par les Allemands.
  • 1941 Le 30 juin, il est libéré par les Allemands, réformé pour des raisons de santé.
  • 1943 Nouvelle collaboration de Pierre Bost avec Jean Aurenche pour le film Douce de Claude Autant-Lara.
  • 1945 Il publie, sous le pseudonyme de Vivarais, le récit patriotique La Haute-Fourche aux éditions de Minuit. Deux publications en octobre : le roman Monsieur Ladmiral va bientôt mourir, chez Gallimard, et des notes de captivité, Un an dans le tiroir, dans la collection « Les essais » chez Gallimard. Ces notes ont d’abord paru dans le numéro 6 de la revue La Nef en mai. Il s’agit des derniers livres de Pierre Bost.
  • 1946 Scénarise trois films avec Aurenche et écrit les dialogues d’un quatrième.
  • 1950 Décennie la plus fructueuse au cinéma : Pierre Bost collabore à plus d’une vingtaine de films.
  • 1975 Décès de Pierre Bost le 6 décembre à Paris.
Reproduction possible des textes sans altération, ni usage commercial avec mention de l'origine. .88x31.png Credit auteur : Ann.Ledoux